Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Législatives 2023 : La 9ème CE aux couleurs de Moele-Bénin

À quelques heures de la fin de la campagne électorale, les cartes semblent s’aligner pour le Moele-Bénin dans la 9ème circonscription électorale. Fort du travail de conquérant qu’opère Jacques Ayadji et les siens, Dassa , Savalou et Bantè s’inscrivent définitivement dans la danse pour une victoire retentissante de Moele-Bénin au soir du 8 janvier 2023. 

Ce jeudi 5 janvier 2023, sous le leadership du président Jacques Ayadji tête de liste de Moele-Bénin dans la  9ème circonscription électorale, le pacte de la victoire a été scellé avec les électeurs de la 9ème CE. Dans une ambiance festive, ceux-ci ont réitéré leur soutien au parti Moele-Bénin et à ses candidats au cours d’une série de rencontres à travers les communes de Bantè, Savalou et Dassa. 

Désormais, tous dans le même bateau pour un même objectif, les trois communes de la 9ème circonscription électorale portent leur choix sur Moele-Bénin et ne compte pas changer de cap en chemin. Leur souhait est de conduire tout droit Jacques Ayadji et ses colistiers à siéger pour la 9ème législature afin de représenter dignement la 9ème CE .  

À chaque étape de leur tournée dans cette circonscription, les porte-étendard de Moele-Bénin ont été accueillis par des milliers de partisans et sympathisants déterminés à leur frayer le chemin du palais des gouverneurs. La preuve, que le message est passé et les communes de Dassa, Savalou et Bantè sont à présent conquises et peintes aux couleurs  de Moele-Bénin.  « Notre parti, qui est également le vôtre, est extrêmement préoccupé par ce que vivent nos compatriotes impliqués dans les violences électorales », a fait savoir Jacques Ayadji, tête de liste et leader de Moele-Bénin.

  À Bantè, il a rappelé que le choix massif de Moele-Bénin permettrait au parti d’asseoir une majorité parlementaire devant faciliter l’adoption d’une loi d’amnistie au profit des victimes de tous bords. Il a ensuite exposé aux populations plusieurs autres projets, dont le recueillement de 20% des émoluments des députés pour financer les activités génératrices de revenus des femmes et des jeunes. Pour terminer, le président Ayadji a insisté que pour un Bénin plus représentatif, nous ne devons pas hésiter à donner la chance aux personnes vivant avec le handicap de monter les marches de l’Assemblée nationale. 

Nel Charbel KOFFI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR