Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Législatives 2023 au Bénin : Le réseau des mouvements de femmes FCBE activé


Les femmes militantes du parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (FCBE) se mettent en ordre de bataille en prélude des législatives de 2023. Elles ont répondu à la remobilisation lancée par le lion de la tribu, le Secrétaire exécutif national Paul Hounkpè. A quelques mois des élections ou chaque partie politique favorable à la course législative retrousse leur manche le parti FCBE n’est pas resté à la touche.
Un joyau a donc vu le jour, le réseau des « Mouvements de femmes FCBE ». Objectif pour consolider l’encrage national des « Cauris », pour permettre au parti d’engranger un nombre impressionnant de députés à l’issue du prochain scrutin législatif. « Les femmes FCBE face aux défis des législatives de 2023 » c’est autour de ce thème que ces femmes engagées doivent menées la bataille pour 2023
Ces femmes installées dans la journée du samedi 12 février à Cotonou, représentent un redoutable bataillon d’amazones dont le parti a besoin pour les combats électoraux à venir selon Marie Atayi, Secrétaire nationale chargée des affaires féminines. Pour son homologue Isabelle Arékoya Allé, Coordonnatrice nationale, « le réseau des mouvements de femmes FCBE, est créé dans la droite ligne des nouvelles réformes politiques qui demandent une organisation bien structurée des partis ». « La gestion des formations politiques devient de plus en plus complexe. En dehors du fait que le parti politique doit être géographiquement implanté sur toute l’étendue du territoire national, il est indispensable que certaines catégories spécifiques de militants soient organisées en réseaux afin de conduire librement leur propre mobilisation ».
Lors de ce moment de redynamisation du parti politique des préoccupations poignantes des membres ont été soulevées. Il s’agit de la débauche sauvage au sein du parti FCBE et de la nomination du Chef de file de l’opposition conformément au texte en vigueur. Pour ce qui est du premier sujet, la Coordonnatrice nationale, Isabelle Arekoya Allé appelle tout un chacun à rester souder plus que jamais pour la vie du parti car tous ceux qui démissionnent sont majoritairement acheté. Quant à la question de la notoriété du chef de file de l’opposition Paul Hounkpè, elle a suscité des interrogations. La cérémonie d’installation a lieu à l’hôtel Casacilo de Cotonou. A l’occasion, la communication phare animée par Madame Blandine YABI porte sur le thème  » Le rôle de la femme dans la politique ».
Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR