Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Législatives 2023 : allô la diaspora du département des Collines à Cotonou et environs : KOMI KOUTCHÉ DEVIENT UN POISON POUR LA RUPTURE

(Gbadamassi, le professeur titulaire et champion de l’écurie Talon, vient de croiser son directeur de thèse)

Le docteur Komi Koutché n’a plus d’égal en stratégies politiques. À des milliers de kilomètres de Cotonou alors même qu’il n’est pas candidat sur la liste Les Démocrates, il conduit la campagne comme un dieu. Il vient encore de sortir une de ses recettes pour la victoire finale de l’opposition. Il est à l’abri des griffes acérées de la Rupture et en profite pour donner la tension au maître de Cotonou.

Dans le cadre de la série des rencontres qu’il a initiées avec les communautés d’électeurs à la base en vue de matérialiser son soutien pour la victoire de la liste de son parti, Les Démocrates, il rencontre ce mercredi à partir de 18 heures, heures du Bénin, la riche et diversifiée diaspora du département des Collines résidant à Cotonou et environs. 

Cette rencontre selon son écrit sur sa page Facebook, sera pour lui l’occasion d’inviter ses frères et sœurs à non seulement soutenir avec toute la vaillance qui convient, les candidats du parti de leur lieu de résidence (Cotonou, Abomey-Calavi, et environs), mais aussi à descendre dans leur circonscription électorale d’origine pour la sensibilisation de leurs braves parents sur les enjeux des prochaines élections et passer le message de paix et de concorde, qui doivent conduire à la victoire saine des candidats du parti Les Démocrates au soir du 08 janvier 2023.

Plutôt que d’être davantage divisés, le processus électoral en cours doit plutôt constituer l’occasion de reconstruire le tissu social tant éprouvé ces dernières années.

Rendez-vous donc selon lui à partir de 18 heures au QG habituel, La Nouvelle Génération à Agla à Cotonou.

Le docteur Komi Koutché a parlé pour aiguiser et élever les défenses de la victoire du parti Les Démocrates dans tout le Bénin et plus précisément dans la 9ème, sa circonscription électorale.

On se demande donc si c’est encore la peine que les partisans de Talon d’aller faire campagne dans cette citadelle ? Ce sera peine perdue !!!

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR