Image default
Politique

Le colonel Tawès reçu à la Marina: La bonne foi de Talon confirmée

La grandeur d’un homme, d’après Karlfried Graf Dürckheim, se reflète dans son rapport à l’existence. Elle est visible à la façon dont il accepte son sort et à la façon dont il se comporte avec autrui.

Le Patrice Talon tant redouté par la RÉSISTANCE parce qu’en fait inconnu d’elle, est l’incarnation de la grandeur. Un homme capable de transcender ses rancœurs et ses sentiments pour privilégier la paix.

En attendant de concrétiser son « oui » à la main tendue de son compatriote, Bertin Koovi, Chabi Wouré Boukoukpin, le président Talon vient de recevoir en audience son frère, le colonel Pascal Tawès plutôt connu de l’opinion publique pour ses frasques contre l’actuel président.

Mais que vaut le sentiment personnel de Patrice Talon devant sa soif de faire de ce pays, un havre de paix?

L’homme a privilégié son devoir et le retour au pays de son compatriote, le colonel Tawès, est aujourd’hui une réalité qui augure bien d’un retour à la paix pour signer l’arrivée des autres exilés que sont Sébastien Ajavon, KomyKoutché, LehadySoglo, Valentin Djènontin et les autres.

L’essentiel étant que ces hommes puissent saisir eux aussi, la nouvelle donne faite de culture de la paix dans notre pays, en se rendant aussi disponibles.

Voici à sa sortie d’audience, les propos du colonel Pascal Tawès :

« J’étais à cette audience pour rendre compte au Chef de l’Etat de ma situation administrative actuelle.

Comme vous le savez mieux que moi d’ailleurs, j’ai été envoyé aux États -Unis en qualité d’attaché de défense en 2011 avec un visa d’un an renouvelable.

Je suis retraité depuis Octobre 2013 mais malheureusement, les différents responsables de l’ancien régime ne m’ont pas accordé l’assistance nécessaire efficace qui permette le retour de ma famille au Bénin de manière sereine. C’est pour cette raison que j’ai rencontré le Président de la République pour qu’il intervienne pour un règlement diligent de mon dossier administratif.

Le Chef de l’Etat m’a bien reçu. Il m’a donné des directives et des conseils nécessaires et il m’a promis instruire les structures concernées afin que je sois satisfait. »

Voilà qui est clair et montre combien le président Talon dans sa grandeur, a fait une très bonne option de ramener tous ses compatriotesàla maison. Remercions celles et ceux qui travaillent  à la réalisation de ce rêve des Béninois.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR