Le Béninois Libéré
Image default
Société

Lancement du projet de formation professionnelle et d’entrepreneuriat pour l’emploi au Bénin : L’ADET et Sèmè City au cœur d’un programme d’avenir

Plus fort et plus haut, le gouvernement de la rupture s’emploie à faire de la formation professionnelle et d’entrepreneuriat un levier de développement au Bénin. Une mission que semble bien comprendre l’Agence de développement de l’Enseignement Technique (ADET ) et Sèmè City qui ont procédé ce jeudi 3 novembre 2022 dans les locaux de la chambre d’industrie et du commerce, au lancement officiel du projet de formation et d’entrepreunariat pour l’emploi au Bénin. 

C’est en présence du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Eléonore Yayi Ladékan, du ministre de l’enseignement secondaire technique et de la formation professionnelle Kouaro Yves  Chabi, des entrepreneurs et bien d’autres personnalités qui ont répondu présents à l’invitation. En effet, ce projet d’un montant de 300 millions de dollars US entièrement financé par la banque mondiale est un programme entrant dans le cadre de la stratégie nationale de l’enseignement et de la formation technique et professionnel ( EFTP ) et de la promotion de l’entrepreneuriat de croissance.

À cet effet, le directeur général de l’Agence de Développement de l’Enseignement Technique, fructueux AHO dans son discours a fait un bref aperçu sur les objectifs et les ambitions de ce projet dont il est le Coordinateur général en étroite collaboration avec le directeur de développement de sèmè-city, Claude Borna. << Ce projet est le fruit d’un accord de financement entre le Gouvernement du Bénin et la Banque mondiale pour un montant global de trois cents millions de dollars américains, soient environ cent soixante – dix milliards de francs CFA. Il prévoit la réalisation des actions qui impacteront à court, moyen et à long terme l’accès, l’équité, la qualité et la pertinence des services d’EFTP . >>  A t-il fait savoir. 

La ministre de l’enseignement supérieur Eléonore Yayi Ladékan à son tour a salué les efforts du gouvernement et réitérée son accompagnement à faire de ce secteur un levier de développement. Elle a alors procédé au lancement officiel du projet qui va s’étendre sur une période de 5 ans pour les premiers résultats.  

Nel Charbel KOFFI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR