Le Béninois Libéré
Image default
Culture

Lancement de la 6ème édition de Bountou par Monique Dougbadji : Ayadji salue la préservation de ce patrimoine culturel


Les olympiades de Bountou 6ème édition ont été lancés dans la soirée du jeudi 23 décembre 2021 sur l’esplanade du stade général Mathieu Kérékou sous le haut parrainage de Jacques Ayadji, président du parti Moele-Bénin. Faire de ce jeu de divertissement une discipline à part entière afin de sauvegarder ce patrimoine inaliénable de la culture nationale et participer à des compétitions internationales. Tel est l’ambition que poursuit Monique Dougbadji, présidente de l’association Bountou sport qui relance pour deux jours l’organisation de la compétition suspendue en août dernier pour raison de Covid 19. En présence d’une forte délégation du Parti Moele-Bénin, des partenaires, de plusieurs invités et des équipes, la présidente Monique Dougbadji a donné les raisons qui justifient l’organisation de ces olympiades de Bountou qui est à sa 6ème édition. « Aujourd’hui nous voilà encore pour la 6ème édition consécutive pour la célébration de notre patrimoine commun, le Bountou…Le Bountou est une discipline à part entière au Bénin et en Afrique. Alors vous n’êtes pas sans savoir que c’est un jeu de divertissement et notre pratique de cette discipline prend de l’ampleur grâce à l’association Bountou sport qui œuvre pour son développement et sa promotion dans les quatre coins du pays ».
Pour la représentante du Fonds National pour le Développement des Activités de Jeunesse, de Sport et de Loisirs (Fndajsl), valoriser et élargir les étendards des olympiades de Bountou pour l’épanouissement de la jeunesse serait un pari gagné. Même point de vu pour le secrétaire général du Comité National Olympique et Sportif Béninois, Fernando Hessou qui a plaidé pour que le Bountou soit étendu aux hommes afin d’en faire une discipline complète.
Le président Jacques Ayadji, président du Moele Bénin et parrain de cette édition « je voudrais féliciter Monique Dougbadji pour avoir osé choisi de ressusciter le Bountou…j’ai vu mes sœurs faire le Bountou. Mais à partir d’un certain temps, cela a commencé par disparaitre. Ce n’est pas bon. Il ne faut pas que cela disparaisse et c’est pourquoi il faut féliciter et encourager Monique pour qu’elle ne se décourage pas » des propos qui vont dans la droite ligne des principes et valeurs qui fondent le parti Moele Bénin. La cérémonie de lancement a laissé place à une démonstration du Bountou entre les femmes du parti Moele Bénin et les organisatrices avant le démarrage proprement dit de la compétition.
10 équipes féminines, Dragons, Tigresse, Sagesse club, Scorpions, Lionnes, Best Team, Caméléon, Génies, Éclaireurs et Panthères s’affronteront au cours de la compétition qui prendra fin le 24 décembre 2021 avec les dernières confrontations et la remise des trophées.
Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR