Le Béninois Libéré
Image default
Société

La répression des infractions commises à raison du genre en débat au sommet de l’Etat : La femme désormais intouchable au Bénin

Depuis ce matin se déroule au palais des congrès de Cotonou une séance de travail entre le gouvernement  et des députés à l’Assemblée nationale ce en présence du Président de la République Patrice TALON.

Cette rencontre est relative à un projet de présentation du projet de loi portant mesures spéciales de répression des Infractions commises à raison du genre et de protection de la femme en République du Bénin. A l’issu de la rencontre plusieurs dispositions seront prises pour protéger la jeune fille et la femme béninoise.

Lire quelques mesures qui font actuellement objet des débats :

– est désormais assimilé au harcèlement sexuel et punie comme tel, toute liaison amoureuse entre un apprenant et son formateur ou son enseignant passible de 3 à 5 ans d’emprisonnement et d’une amende de 1million de FCFA;

– la création d’une nouvelle catégorie d’infractions dénommées

Infractions à raison du genre définie comme étant les Infractions pour la commission desquelles le sexe de la victime est la considération essentielle.

Sont rangées dans cette catégorie d’infractions : le harcèlement sexuel, le viol, l’interruption forcée de grossesse et les mutilations génitales féminines;

– la répression du viol à travers l’introduction de nouvelles circonstances aggravantes telles que l’existence du lien de parenté ou de subordination, la déficience mentale ou physique de la victime, une relation d’enseignant ou de formateur à apprenant, entre l’auteur et la victime;

– la création d’un fichier national des personnes condamnées pour infractions commises à raison du genre

– l’institut national de la femme est doté d’un statut légal pour se porter partie civile pour défendre les droits des victimes;

– l’attribution de la répression des infractions liées au genre à la CRIET afin qu’elle soit désormais compétente pour réprimer les infractions commises à raison du genre.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR