Le Béninois Libéré
Image default
Société

Justice : 10 ans de prison pour un infirmier militaire

Pour avoir fait avorter clandestinement une jeune femme qui par la suite est décédée, un infirmier militaire a été condamné à 10 ans de prison. C’est ce qu’a décidé le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou à l’issue du procès tenu ce mardi 09 août 2022.

D’après les informations reçues, la scène s’est déroulée il y a deux (02) ans où une femme enceinte âgée de 28 ans est décédée après avoir subi une opération de curetage réalisée par un infirmier militaire âgé de 75 ans dans son cabinet. Un acte qui se révèle être clandestin. La police ayant pris cette affaire en charge, a placé l’auteur de cet acte illégal en détention provisoire depuis 2020. Il est accusé d’avortement clandestin et d’exercice illégal en médecine.

Ce mardi, le fautif a donc été présenté au Tribunal devant lequel il est passé aux aveux. Le tribunal a alors requis contre l’infirmier militaire 10 ans d’emprisonnement.

Mariette DOMINGO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR