Le Béninois Libéré
Image default
Economie Société

Journées scientifiques de l’Économie béninoise : Des réflexions pour de nouvelles perspectives

La Direction générale de l’Économie (DGE) du Ministère de l’Économie et des Finances en collaboration avec l’École Doctorale des Sciences Économiques et de Gestion (ED-SEG) a initié les 14 et 15 décembre 2021,  les Journées scientifiques de l’Économie béninoise. Au cours de ces journées de réflexions, des chercheurs de l’Université se sont associés avec des professionnels de l’administration pour échanger sur des sujets d’économie nationale d’actualité dans des domaines précis, en vue de contribuer à l’orientation des prises de décisions stratégiques par les autorités compétentes.

Le thème de cette deuxième édition est « Le Bénin face aux mutations Économiques » des mutations auxquelles le Bénin, quoi qu’il arrive doit pouvoir s’adapter et c’est la raison pour laquelle ces réflexions ont été initiées pour véritablement trouver des solutions résilientes qui permettent à l’économie du pays de résister à tous les chocs.

A ce propos procédant à l’ouverture de la rencontre, le Directeur de Cabinet du Ministre d’État chargé de l’Économie et des Finances, Hermann Orou TAKOU a affirmé, « Comme vous le savez, la structure de notre économie n’a pas beaucoup varié depuis les indépendances. Elle est demeurée globalement caractérisée par un secteur agricole important, peu productif et peu diversifié, porté sur les produits d’exportation. Cet état de choses a mobilisé les attentions de notre Gouvernement qui s’est engagé dans des réformes importantes. C’est ainsi que d’année en année, notre économie a enregistré des performances majeures, qui méritent toutefois d’être consolidées. Pour ce faire, nous avons besoin des données probantes pour éclairer les choix et nous assurer que nous évoluons vers le bon sentier.»    

Sous la supervision d’Emmanuel HOUNKOU, Directeur de l’École Doctorale des Sciences Économiques et de Gestion les nombreuses présentations qui ont meublées les assises ont tournées autour des questions des Performances macroéconomiques; des innovations technologiques et de gouvernance;  de la sécurité alimentaire et de l’agriculture durable; du genre, de la pauvreté et de l’inclusion financière;  de la résilience à la crise sanitaire de la Covid-19,  d’équité et de bien-être. Autant de sujets ayant besoin d’une nouvelle vision des choses pour une meilleure approche.

Arnaud KOUMONDJI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR