Image default
Amerique

Investiture de Biden aux États-Unis : Donald Trump a trahi son serment

Après avoir prêté serment sur la Bible, le Démocrate deviendra officiellement ce mercredi, le 46ème président des États-Unis.

Joe Biden prendra possession de la Maison-Blanche ce mercredi quand il sera officiellement investi en tant que président des États-Unis. Tous les quatre ans, des centaines de milliers de personnes se pressent dans la capitale fédérale et garnissent la pelouse du National Mall qui fait face aux marches du Congrès pour assister à cette grande messe de la démocratie américaine. Covid-19 oblige, l’accès à la cérémonie sera fortement restreint et, pour la première fois, les autorités ont invité les Américains à suivre la prestation de serment chez eux.

Avant la cérémonie, voici ce qu’il faut savoir sur l’investiture de Joe Biden.

Un exercice très codifié

« Je jure solennellement que j’exécuterai loyalement la charge de président des États-Unis et que du mieux de mes capacités, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des États-Unis.» À midi pile – 18 heures à Paris – depuis les marches du Capitole, Joe Biden récitera après le président de la Cour suprême, le serment qui fera de lui le 46e président des États-Unis. L’usage veut que le président lève à cet instant sa main droite et appose la gauche sur une bible. Le rituel n’est pas inscrit dans la Constitution, mais les présidents choisissent consciencieusement l’ouvrage. Barack Obama en avait sélectionné deux, une bible ayant appartenu à Martin Luther King et une autre à Abraham Lincoln. Celle-ci avait été reprise par son successeur Donald Trump qui lui avait adjoint un exemplaire gardé de son enfance. Catholique, Joe Biden prêtera serment sur une bible dans sa famille depuis 1893. Il prononcera ensuite le traditionnel discours d’investiture qui, selon les organisateurs, va souligner la nécessité de réconcilier les Américains. Une manière de se démarquer de son prédécesseur qui avait opté pour un ton très offensif.

… et un grand absent

Le président sortant sera le grand absent de la cérémonie. Donald Trump devrait quitter la capitale fédérale ce mercredi à l’aube à bord d’Air Force One. Destination : Palm Beach en Floride. Il passera la journée dans son luxueux club de Mar-a-Mago, où il compte s’installer. La tradition veut que le président sortant et la Première dame accueillent les nouveaux locataires de la Maison-Blanche le matin de l’investiture et que tous se rendent ensuite au Capitole. Barack Obama et George W. Bush avaient tous les deux quitter le Capitole à bord de l’hélicoptère présidentiel au terme de la cérémonie pour rejoindre ensuite leur État d’origine. Donald Trump est le premier président depuis Andrew Johnson en 1869 à refuser d’assister à la prestation de serment de son successeur. L’ex-président démocrate Jimmy Carter s’est également fait excuser cette année en raison de son grand âge, 96 ans.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR