Société

Interdiction de la Chicha dans tout le Zou: Les raisons du préfet Firmin Kouton

Aujourd’hui un peu partout dans le Bénin, la drogue de la jeunesse c’est la chicha ou water-pipe ou narghilé ou encore appelé hooka selon le pays.

En effet, ce que certains appellent un ‘’instrument de distraction’’ est plutôt un instrument de mort. Puisque, selon les informations, il est très difficile d’évaluer les effets sanitaires causés par la fumée de narghilé. Il faut préciser que la chicha crée chez ses fans, le cancer de poumons, des lèvres, des voies aéro-digestives supérieures et beaucoup d’autres. Le mal est que, lorsqu’une personne fume le water-pipe, il indispose tout son environnement.

C’est ce qu’il faut retenir du rapport de l’Organisation Mondiale de la Santé. ‘’Le fumeur de pipe à eau, et la personne exposée à la fumée passive provoquée par la chicha, encourent les mêmes maladies pulmonaires, cardiovasculaires et cancers que le fumeur de cigarette.’’

C’est peut-être, tout ceci qui ont poussé le préfet du département du Zou, Firmin Kouton à interdire l’utilisation de la chicha dans les lieux publics grâce à un arrêté du lundi 4 janvier 2021.

Geoffroy ALLOKPON

LIRE L’ARRETE DU PREFET FIRMIN KOUTON



Articles Similaires

URGENT: Deuil au palais royal de Ouassa-Péhunco: Sa majesté SINAGONRIGUI KORA ZAKI vient de rejoindre ses ancêtres

Akkilou YACOUBOU

Changement de tête à la CRIET : Mario Metonou prend la place de Ulrich Togbonon

Le Béninois Libéré

Séance d’échange du FNM avec les usagers des marchés de Cotonou : Tognifodé exhorte les bénéficiaires au remboursement

Le Béninois Libéré

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.