Le Béninois Libéré
Image default
Société

Inondation à Agla : Les familles se délocalisent

Situation habituelle mais choquante. Les populations du quartier Agla ont démarré leur chemin de croix, après la pluie de ce week-end.

Des maisons envahies par l’eau et abandonnées par les propriétaires et leurs familles devenues des réfugiés, c’est ce qui caractérise Agla, un quartier situé dans le treizième arrondissement de Cotonou, suite à la pluie de ce week-end. 

En effet, certaines grandes voies ont été épargnées de l’inondation grâce l’asphaltage. Cependant, le phénomène s’est accru dans les maisons.

Matelas et quelques meubles embarqués dans une moto tricycle, un sac rempli de vêtements sur la tête et écumoire dans la main, Afi, une dame de la quarantaine, accompagnée de ses enfants abandonnent leur maison pour se réfugier chez sa sœur. « Le niveau de l’eau est tellement élevé que certains de nos affaires ont été emportées. Je retrouve l’eau pratiquement à la poitrine, alors on ne peut pas imaginer le cas de mes enfants. En plus, nous avions retrouvé un serpent dans notre douche hier », a expliqué cette dame. Ainsi, cette famille a trouvé mieux de quitter sa maison, afin d’être en sécurité. « La maison en face de chez nous a été abandonnée depuis quelques années. Le propriétaire et toute sa famille ont dû se retourner au village », a-t-elle ajouté.

Le constat est pathétique à Agla Finanfa. Cette zone se retrouve un peu plus dépeuplée chaque année, dès les premières pluies. Est-ce que Finanfa ne deviendra pas inhabitable au fil des années ? C’est la question qui taraude l’esprit de tous les usagers de cette zone.

Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR