Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Incursions et attaques djihadistes répétées contre le Bénin : POURQUOI FAUT-IL SOUPÇONNER LA FRANCE ?

Qu’il vous souvienne, la France n’a jamais eu d’amis. Elle n’a que des intérêts et n’a jamais été généreuse par hasard pour un idéal humain.

Aussi devrions-nous nous demander pourquoi accepte-t-elle de sacrifier ses enfants sur des opérations dans le Sahel plus précisément au Mali à travers l’opération Barkhane?

La réponse est simple. Il faut être présent pour siphonner les ressources minières dont regorge le sol de certains pays africains. Mais puisque nous ne sommes plus officiellement dans la colonisation, il faut bien des situations pour être invité en sauveur dans ces pays.

Voilà qui va justifier la naissance des djihadistes. On choisit quelques minorités aigries qu’on arme avec à la clé une bonne dose de cure de doctrine religieuse. Pour des gens aigris qui pensent que la majorité est la source de leur malheur et cherchent à les rayer des limites du pays, le mobile pour prendre les armes, est vite trouvé.

Le deal inclue que la France restera dans son rôle de sauveur en s’attaquant médiatiquement à cette MENACE. Mais dans la réalité, plus longue sera la comédie, mieux ça vaut pour la France pour disposer des ressources du pays. Puisqu’il est difficile pour un gouvernement menacé par des attaques djihadistes, de penser au développement. Il reste sourd à tout sauf aux caprices de celui qui vient lui proposer son aide.

Voilà comment cette affaire est née. Mais comme le business a de quoi faire saliver de nouvelles puissances aussi bien envieuses du bifteck africain, celles-ci ont révélé aux leaders africains les coulisses de la trappe française qui les tue.

Conséquence, le refrain de la chanson de l’Ivoirien Tiken Jah Fakoly a pris le dessus : ON A TOUT COMPRIS.  Du coup,  ces pays impliqués dans l’opération Barkhane, ont commencé par développer un sentiment anti-français au profit d’autres puissantes vraiment disponibles pour intervenir.

Et comme celles-ci ne sont pas en deal avec les djihadistes, ils les frappent violemment, d’où l’efficacité convaincante du Russe Wagner.

Menacée partout, la France veut bien trouver refuge au Bénin et surtout pour y installer une base militaire qui reste une des meilleures formes de collaboration à la servitude et pour montrer aux autres puissances qu’elle est là, acceptée pour être le nouveau propriétaire.

Mais pour en arriver là, il faudrait d’abord frapper le président Talon en plein cœur. Si le président Talon résiste, ce n’est pas exclu que les prochaines cibles djihadistes au Bénin, touchent les intérêts du chef de l’Etat.

Donc, on aura bientôt une base militaire française sur notre territoire.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR