Le Béninois Libéré
Image default
Société

Inauguration du monument des dévoués de la nation au Jardin de Mathieu : Fin d’une confusion

Nous ne vivons pas seulement à notre époque. Nous portons toute notre histoire avec nous. » disait Jostein Gaarde. Ce samedi 30 juillet 2022, le chef de l’État Patrice Talon a redonné plus de sens à la commémoration de nos héros et vaillants soldats morts pour la patrie. En présence de plusieurs personnalités et chefs couronnés, le président de la République a procédé à l’inauguration du monument aux morts érigé au Jardin de Mathieu. 

« Pendant plus de 60 ans, nous avons rendu hommage à nos héros à Xwlacodji au pied d’un monument érigé par l’envahisseur à la gloire de ces soldats qui ont décimé les nôtres. En réalité, ce monument au mort de Xwlacodji ne nous concerne pas. >> C’est en ces termes que le chef de l’État béninois réduit l’ancien monument, souvenir de l’impérialisme et donne officiellement vie au nouveau joyau construit en plein cœur de Cotonou pour commémorer la mémoire des soldats, des héros, des citoyens dévoués à la cause de la nation. 

En effet, ce monument, réalisé sur le site du jardin de Mathieu, est un obélisque d’une hauteur totale hors-sol de 15 mètres et pesant 17 tonnes. Il se distingue par sa forme haute et allongée et est surmonté d’une pyramide recouverte d’une feuille de couleur or où on peut y lire « EN MÉMOIRE DES ENFANTS DU BÉNIN DÉVOUÉS À LA PATRIE » . C’est un chef-d’œuvre réalisé en structure métallique en acier galvanisé avec en ouverture en pierre de granite noir de 3 mètres d’épaisseur qui repose sur un sol enterré en béton armé lui servant de fondation.

Autant la barre de l’édifice symbolise l’entrave des morts à la terre, autant sa verticalité et sa pointe dorée représente l’âme de ces défunts qui s’élèvent vers le ciel avec l’étoile. 

Dans son discours, le ministre du tourisme des arts et culture a fait l’éloge du joyau. Pour lui, la conception et la construction du monument aux dévoués vise ainsi à commémorer la mémoire des soldats, des héros, des citoyens qui se sont particulièrement dévoués à la cause nationale dans un cadre qui nous préserve de toute confusion.

Donc, le chef de l’État Patrice Talon met fin à une aberration qui selon lui a trop duré depuis plus de 60 ans. « Désormais, c’est en ce lieu, en plein dans notre histoire politique, au pied de cet obélisque qu’artistiquement le monde entier a emprunté au génie égyptien que sera déposé chaque 1er Août la gerbe à la mémoire de nos héros. » A déclaré le président de la république du Bénin, Patrice Athanase Guillaume Talon . 

Ainsi, au-delà d’une simple cérémonie d’inauguration, ce monument marque une étape majeure dans la vie de la nation béninoise, car il s’agit dans le même temps du transfert définitif des reliques immatérielles de nos héros de l’ancien monument aux morts de Xwlacodji au jardin de Mathieu. 

Nel Charbel KOFFI 

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR