Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Impunité récompensée, encouragée et officialisée dans la Rupture: POURQUOI BIO BATA BIO NAZAIRE EST-IL ENCORE EN LIBERTÉ ET ON TRAQUE KOMI KOUTCHÉ ET LES AUTRES ?

Le républicain démissionnaire Bio Bata Bio Nazaire avait escroqué ses mandants tout en leur faisant croire qu’il voudrait payer des travaux de lotissement de son arrondissement à Pèrèrè.

Les populations spoliées sont allées se plaindre au maire Up de cette commune qui a déposé une plainte au commissariat de la localité. Vu l’effectivité des charges, le républicain Bio Bata devrait aller en prison pour servir de leçon dans la droite ligne de la nouvelle donne en matière de gestion de la chose d’État.

Face à la menace d’être mis sous mandat de dépôt, il s’est approché de l’ancien ministre de l’intérieur de Talon qui l’a reçu chez lui à Abomey-Calavi. Les discussions ont tourné autour de sa protection totale s’il accepte de démissionner du Br pour devenir Up.

En plus de la fermeture totale de son dossier, le ministre de l’intérieur Alassane Seidou et le garde des sceaux Séverin Quenum étant tous de l’Up, il lui a été promis comme pour engraisser le vol, le viol des ressources des populations, une voiture de 02 millions pour susciter des vocations de démissions du Br.

Il a accepté la condition et est devenu aujourd’hui un conseiller Up respecté et encouragé dans la corruption, le vol et le viol de la conscience de ses mandants.

Comme quoi, il vaut mieux être de la mouvance et surtout de l’Up pour voler et vivre dans le confort de l’impunité. Les autres qui sont de l’opposition peuvent mourir en prison sous la Rupture.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR