Le Béninois Libéré
Image default
Benin Société

Implantation et exploitation d’un complexe brassicole à Sèmè-Podji : La CCDBC SA reçoit un appui de 20 milliards FCFA de la Boad

20 milliards FCFA, c’est le montant du prêt accordé par la Banque Ouest Africaine de Développement (Boad) à la société Coca-Cola Donga Bottling Company SA (CCDBC SA) pour l’implantation et l’exploitation d’un complexe brassicole et d’une ligne de fabrication de canettes dans la zone industrielle de Sèmè-Podji au Bénin.

La signature du contrat de prêt a eu ce lundi 19 septembre 2022 à Cotonou entre Serge Ekué, président de la Boad et Gilles Guerard, président du Conseil d’Administration de la société Coca-Cola Donga Bottling Company SA (CCDBC SA). Cela s’est déroulé en présence du président-directeur général du Groupe Dongaco, Elhadj Sayo Zoubérou.
Apporter une contribution à l’approvisionnement du marché en produits de qualité, la création d’emplois et la création de richesses, c’est ce que vis le projet financé selon le communiqué de l’institution présidée par Serge Ekué. Pour ce dernier, « la Boad poursuit sa philosophie de soutien à l’éclosion des champions nationaux, conformément aux orientations en faveur du secteur privé contenues dans le plan stratégique Djoliba 2021-2025 de la Banque. »
En d’autres termes, octroyer ce prêt à la société Coca-Cola Donga Bottling Company SA (CCDBC SA), c’est pour la Boad qui s’inscrire dans une dynamique de soutien aux champions nationaux. Non seulement selon le communiqué, l’implantation et l’exploitation d’un complexe brassicole et d’une ligne de fabrication de canettes est en phase avec le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2021-2026) du Bénin notamment en son pilier n°2 « poursuite de la transformation structurelle de l’économie », mais aussi et surtout il s’inscrit parfaitement dans le plan stratégique de la Boad dénommé « Plan Djoliba», pour ce qui est de son axe opérationnel n°2 «contribution à la création de valeur et d’emplois productifs en appui aux Etats et au secteur privé».
Avec ce financement de la Boad, ce sont la capacité de production et le développement de la société Coca-Cola Donga Bottling Company SA (CCDBC SA) qui sont encouragés. Car tout en se réjouissant de cette collaboration, le président du Conseil d’administration Gilles Guérard, assure que cela inscrira sa société dans un rôle pionnier de l’industrie agroalimentaire, en étant un moyen efficace de lutte contre la pauvreté par la création d’emplois, et créateur de valeur ajoutée à l’économie béninoise.
Par ailleurs, selon le communiqué dans le cadre d’un partenariat avec The coca-cola company, le projet pourrait permettre de produire 385 000 hl de boissons gazeuses en année 1 et 730 000 hl à partir de la 5ème année ; en moyenne 7 300 hl d’eaux minérales sur la période et 64 millions de canettes en année 1 et 200 millions de canettes à partir de la 4ème année. La mise en place de l’unité de fabrication de canettes sera la première du genre dans l’espace UEMOA. Ce qui va permettre à la CCDBC SA de satisfaire la demande des brasseurs notamment des pays de l’UEMOA pour ce type d’emballage, de plus en plus utilisé et conforme aux normes environnementales.


« Je prends conscience de la confiance que m’a fait l’institution et aussi de l’exemple que nous devons donner à travers ce financement privé majeur… Et pour y parvenir, s’engage-t-il, nous ne lésinerons pas sur la qualité de la ressource humaine requise. » Assure le président-directeur général du Groupe Dongaco et promoteur de la société Ccdbc Sa, Elhadj Zouberou SAYO ISSA.
Avec ce prêt d’un montant de 20 milliards FCFA accordé pour ce projet de la CCDBC SA, le volume global des engagements de la Banque au Bénin s’élève désormais à 901,386 milliards de francs CFA, dont 36,381 milliards de francs CFA en faveur du secteur agro-industriel, renseigne le même communiqué.
Avec ce financement, la société Coca-Cola Donga Bottling Compagny, nouvel embouteilleur au Bénin et au Togo des produits de la marque Coca-Cola par la société The Coca-Cola Company (Tccc) depuis le 1er juillet 2022, est bien parti pour être ce hub industriel dans son domaine.

AY

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR