Image default
Politique

Hausse du taux de participation aux élections au Bénin : Une Bataille gagnée par Ernest Tindo

Le vote, l’expression de son suffrage, est un devoir civique du processus électoral qui participe et renforce la démocratie.

L’absence ou la réduction de cet acte plonge tout le pays dans un régime totalitaire ou l’en rapproche. Ce genre de régime qui n’est pas inconnu du Bénin, pourrait refaire surface à l’allure où vont les choses dans le pays. En effet, de 84,82 % en 2011, le taux de participation est passé à 66.05 % au premier tour des élections présidentielles de 2016 et 64,69% au second tour pour progressivement descendre à 27,12 % au cours des élections législatives de 2019, 49,14 % au communal de 2020 et aujourd’hui 50,63% pour la présidentielle. Ayant vu la courbe du taux de participation au processus électoral véritable carburant du processus démocratique dans un pays, descendre à une vitesse inquiétante au Bénin, un jeune cadre du pays, assisté d’une équipe qu’il a soigneusement triée sur le volet, tous réunis au sein d’un creuset dénommé Réseau des Organisations de la Jeunesse pour le développement local et la coopération décentralisée (ROJEDCoD) s’est donné pour mission de réveiller cette flamme qui est en train de s’éteindre chez les Béninois en lui trouvant des buches pour alimenter le foyer de la démocratie qu’a toujours été le Bénin, véritable repère pour plusieurs pays du monde après son exploit de la conférence nationale de 1990 qui a été le début de cette révolution démocratique dans le continent.

C’est ainsi qu’en… après avoir bien pensé et élaboré le projet, Ernest Tindo, ce jeune cadre béninois s’est donné pour mission de partir à la hausse du taux de participation au vote en redonnant aux Béninois le goût du devoir civique. C’est alors que le projet ‘’TaVoixCompte’’ qui s’articule autour de trois phases le lancement et campagne médiatique du projet, une mobilisation de proximité et observation de l’élection présidentielle de 2021, a été lancé le 21 octobre 2020 à l’hôtel Azalaï de Cotonou dans le seul but d’œuvrer à améliorer le taux de participation à la prochaine présidentielle en sensibilisant la population à travers les 77 communes du Bénin sur l’importance du devoir civique et la responsabilité que porte le vote avec pour objectif 75% de taux de participation envisagé.

Lancement et campagne médiatique

Au cours de cette première phase, le jeune cadre Ernest Tindo et son équipe se sont en effet lancé dans une forte campagne médiatique en exploitant tous les canaux de communication traditionnels comme moderne pour atteindre la cible visée, la population béninoise. La télévision, la radio, la presse écrite, panneaux publicitaires de sensibilisation des populations pour exprimer leur droit de vote, affiches de campagne sur les réseaux sociaux. Le bouche à oreille, le légendaire gond du village, les rencontres et tutti quanti ont été mis à contribution pour toucher un maximum de personnes vu la taille de l’enjeu et le défi à relever pour une hausse du taux de participation au processus électoral qui depuis 2016 est en chute libre. 

Une mobilisation de proximité

 Sensibilisation de proximité en langue locale et par les canaux digitaux, les élus locaux, les gongonneurs, les lieux publics, les cadres de regroupements socioprofessionnels, les canaux des radios communautaires afin de mettre l’accent sur la participation citoyenne, l’importance de l’expression du droit civique qu’est le vote, la paix gage de développement durable et de préservation du vivre ensemble, véritable combat de ROJEDCOD à travers le Projet MaVoixCompte.

Au cours de son périple, le ROJEDCOD poursuit sa mission de sensibiliser les populations via son projet Ma Voix Compte en vue d’un processus électoral participatif et pacifique… Ernest TINDO et son équipe ont démontré aux populations plusieurs heures durant la pertinence de cette éducation civique qui responsabilise chaque femme et chaque jeune de la Nation.

Le Borgou, l’Atacora, l’Alibori et la Donga sillonnés par le ROJEDCOD se sont engagés pour un fort taux de participation à la présidentielle d’Avril. A titre d’exemple dans la Donga au niveau des 04 communes, notamment Djougou, Ouaké, Copargo et Bassila. Dans le Zou (avec Bohicon, Djidja, Abomey, Agbangnizoun, Zogbodomey, Zakpota, Covè, Zangnanando et Ouinhi), le Couffo (Dogbo, Toviklin, Lalo, Djakotomey, Klouékanmè, Aplahoué) et tout le reste du Bénin ont été sillonnés par Ernest Tindo et son équipe.

Observation de l’élection présidentielle de 2021

Après la campagne et une mobilisation de proximité à travers tout le pays, la dernière étape était l’observation de l’élection présidentielle qui s’est déroulée avec un taux participation de plus 50% sur toute l’étendue du territoire béninois. Pour Ernest Tindo et son équipe du Réseau des Organisations de la Jeunesse pour le développement local et la coopération Décentralisée (ROJEDCoD), l’objectif a été atteint puisque le taux de participation qui était de 27,12 % a fait bond qualitatif de 22,88% pour atteindre ce taux de 50,63%. Même si les 75% qui étaient l’objectif fixé n’ont été atteints, l’essentiel est qu’il a augmenté et donc le fruit a tenu la promesse des fleurs. Ernest Tindo doit donc être félicité pour cet exploit à l’échelle national. Comme l’a dit Pierre Corneille, « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR