Le Béninois Libéré
Image default
Afrique

Guinée /Drame : voulant tester un gri-gri anti-balles, un militaire se fait tuer

Les choses ne sont pas passées comme prévues. Elles ont tourné au vinaigre. De la protection, le jeune militaire ne fera plus usage du talisman anti-balles qu’il recherchait. Voulant tester son gri-gri pour savoir s’il a marché ou pas, le jeune a perdu la vie et le charlatan a été arrêté puis déposé en prison par la compagnie de gendarmerie de Dubréka et est en passe d’être déféré ce mardi. Le drame s’est produit en Guinée le dimanche 1er mai dernier.

En effet, un jeune militaire qui était allé voir un charlatan pour faire un gri-gri anti-balles ne retournera plus chez lui vivant. Pour cause, il a été tué par son féticheur qui voulait voir si son gri-gri a marché ou pas. Selon les informations de Africaguinée, il s’agit du caporal-chef Alhassane Camara, en service au camp Alpha Yaya Diallo. En effet, après deux jours de rituel, le charlatan a décidé de tester l’efficacité de sa protection. Malheureusement, les cinq balles tirées se sont retrouvées logées dans la poitrine du jeune soldat qui est passé de vie à trépas surplace.

Selon une source rapprochée par nos confrères, il affirme : « Au moment où je vous parle, le parquet de Dubréka a pris les dispositions contre la criminalité qui bat son plein à Dubréka. L’enquête est déjà ouverte et le féticheur est arrêté depuis vendredi dernier. Il se trouve actuellement dans les mains de la compagnie de gendarmerie de Dubréka et l’enquête suit son cours normal. Plus tard le mardi 3 mai 2022, le féticheur sera déféré et un juge d’instruction sera saisi.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR