Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Confusions autour de la gestion des fonds COVID-19 : Des clarifications sur les montants

(L’audit est de l’initiative du Mef pour montrer la transparence dans la gestion des dépenses engagées)

C’est dans le souci du Gouvernement de montrer la transparence dans la gestion des dépenses engagées dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, que le ministre d’Etat chargé de l’économie et des finances, Romuald Wadagni, a demandé à voir clair dans la gestion des fonds Covid-19. Comme le dit le rapport à la page 10 : « l’audit des fonds COVID-19 a été expressément sollicité par le Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances. »

Dans rapport de 98 pages, la Cour des comptes a fait quelques remarques dont les chiffres ont été utilisés à l’emporte-pièce comme plus de 385 milliards de dépenses non justifiées dans la gestion du fonds Covid. Or vu la subtilité du sujet, il convient de traiter ces montants évoqués dans le rapport avec beaucoup d’attention pour éviter des confusions entre les ressources mobilisées et les dépenses effectuées par le Gouvernement. Et pour cause, certaines dépenses de riposte ont été effectuées avec l’appui technique de nos partenaires au développement comme l’achat des vaccins par le système GAVI.

Si le gouvernement était animé de mauvaise et d’un souci de transparence, le MEF n’allait même pas se permettre de publier ce rapport si tant qu’il allait le discréditer. La preuve, c’est que ce rapport exige certains compléments d’informations. Et pour ce fait, le ministère de l’économie et des finances a ordonné que diligence soit faite dans ce sens afin que la Cour des Comptes, juridiction de vérification et Institution Supérieure de contrôle des dépenses publiques et prévue par la Constitution, ait les documents appropriés.

Malheureusement, dès la sortie du rapport, les gens se sont jetés pour des analyses dans tous les sens, tout en ne faisant pas la part des choses.

Du côté, les dispositions sont en train d’être prise pour mieux éclairés les uns et les autres et transmettre les pièces justificatives nécessaires à la Cour pour examen afin de finaliser son document. Donc, patience pour le document final pour que tout soit plus net sans aucun besoin d’une quelconque pièce.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR