Le Béninois Libéré
Image default
Société

Gala des commerçants du marché Dantokpa et périphéries : Des trophées et diverses récompenses pour stimuler l’activité commerciale à Dantokpa

(Armand Ganse et Alimath Badarou, les soutiens forts de l’initiative)

Le samedi 02 avril 2022, se tiendra à la salle des fêtes Horizon Gbêka à Akpakpa, la grande soirée du « Gala des commerçantes du marché Dantokpa ». Parrainée par le Directeur Général de la SOGEMA, Monsieur Armand GANSE et madame Alimath BADAROU, femme politique et présidente de L’ONG Assistance Benin aux Couches Défavorisées (ONG ABCD), cette soirée organisée par l’agence Dantokpa Communication, a pour objectif de récompenser les meilleures actrices de plusieurs secteurs du commerce à Dantokpa. A cet effet, votre journal reçoit l’initiateur du projet, Monsieur Belly GANGBE KPOGODO.

  • A quelques semaines de la tenue de cette soirée gala de récompense, quel sens donnez-vous à cette organisation qui célèbre les femmes du marché Dantokpa ?

Belly KPOGODO : Merci Monsieur le journaliste. Je me permets de vous remercier pour cette excellente question. Après plus de quinze ans de vie à investiguer au marché Dantokpa, j’ai pu toucher du doigt les réalités quotidiennes de ces femmes investies dans le défi du gain quotidien de la vie. Espace hautement cosmopolite et canal incontournable de la croissance économique du Bénin par les femmes, le marché Dantokpa abrite donc en son sein, des amazones, qui œuvrent en permanence pour la prospérité financière du Bénin. Leurs efforts inlassables, de jour comme de nuit, de bon droit, doivent être absolument reconnus. C’est à ce titre que j’ai pensé, ensemble avec mon équipe mettre en place une stratégie pouvant les motiver à continuer dans cette action majeure qui met le Bénin en vitrine au plan du business et du commerce. Cette soirée de gala est donc l’occasion pour nous de motiver davantage ces femmes à travers des trophées qui leur sera décernés par secteur d’activité.

  • Quels sont les soutiens officiels dont vous bénéficiez pour la réussite de cet événement ?

Merci à nouveau pour cette  belle question. En réalité, l’épanouissement de la femme surtout celles qui combattent au jour le jour pour la survie des affaires au Bénin, devrait en réalité être l’affaire de tous. Dans le cadre de l’organisation de cet événement, nous avons le soutien indéfectible et très personnel du Directeur Général de la SOGEMA, Monsieur Armand GANSE que je remercie au passage pour son soutien. Je pense avoir découvert des qualités exceptionnelles chez cet homme politique qui en dépit du fait que la structure elle-même ne peut participer à cet événement pour des questions de budget, a pris sur lui-même de nous accompagner. Il en est de même pour Madame El Hadja ALIMATH BADAROU, Présidente des femmes du parti Bloc Républicain qui également se bat à nos côtés pour l’indéfectible réussite de l’événement. Cette femme a d’ailleurs toujours été la mère-poule des orphelins et des causes défavorisées à travers son ONG Assistance Benin aux Couches Défavorisées (ABCD). Ces deux personnages ont compris en réalité qu’il urge de donner un sens véritable à l’épanouissement de la femme. En dehors de ces soutiens, nous pouvons citer des actions de certaines structures relevant du privé engagées absolument pour la réussite de cet événement. Je les remercierai de tout mon cœur en temps opportun.

  • Comment cette soirée pourra s’organiser concrètement ?

Merci pour la question qui est de grand intérêt. Grâce à la SOGEMA et à nos descentes dans les marchés sous tutelle de la SOGEMA, nous avons constitué un échantillon de participants à cette soirée de gala, à raison de 10 représentants par secteur identifié à savoir les secteurs « pagne », « bijoux », « divers », « pièces détachées », « émaillés et matériels domestiques », « cosmétique et beauté », « électricité, électronique et électroménager », « arts et produits endogènes », « produits vivriers », et enfin un trophée d’honneur à la doyenne des commerçants, toujours en activités. Il sera aussi question d’encourager les femmes investies dans la salubrité quotidienne du marché qu’on appelle communément les « gbogbètos » parce que, en ma qualité d’environnementaliste, il est primordiale que les femmes exercent pleinement leur commerce dans un milieu sein et en état de salubrité absolue. Ceci a été d’ailleurs une exigence du DG/SOGEMA qui souhaite qu’on les prime particulièrement. Aussi, Des 10 participants par secteur, un jury aura la lourde tâche d’élire le participant qui emportera le trophée par secteur d’activité. Il y a donc 10 trophées et de nombreux lots à gagner. Par ailleurs, cette soirée sera entre autre une occasion de rencontres et de discussions entre administrations et  administrées particulièrement à travers la « minute discussion » sur une thématique de grand intérêt au sein du marché. Cette discussion permettra aux administrées de comprendre d’avantage les tenant et aboutissant de certaines décisions qu’elles jugent parfois abusives ou de moindre intérêt pour leurs activités. Elle sera ponctuée d’animation artistique, de théâtre et il y aura à manger et à boire pour ces braves amazones du marché Dantokpa et périphéries ainsi que pour tous ceux qui seront présents. Je rappelle également que certains sujets d’importance comme par exemple celui de la délocalisation du marché Dantokpa seront abordé par Monsieur Wilfried Léandre HOUNGBEDJI, le Porte-Parole du Gouvernement.  

  • Quels moyens disposés pour réussir un tel exploit ?

Merci pour la question. Lorsque, avec mon équipe, nous avons élaboré le budget de l’organisation de cet événement ceci tutoyait plus de 20 millions. Nous avons dû revoir nos ambitions pour nos femmes des marchés à la baisse parce que, jusqu’ici, aucune structure officielle n’a répondu favorablement pour accompagner cette idée jugée par elles-mêmes noble et novatrice. Nous nous rabattons simplement sur les deux parrains que sont Monsieur Armand GANSE et El Hadja Alimath BADAROU pour sa réussite. Nous avons encore un peu plus de deux semaines en nous espérons que les potentiels que nous sollicitons se répondent à nos sollicitations.

  • Dites-nous un mot sur votre agence de communication, initiatrice de l’événement.

Merci ! Emanation de TOKPA ACTU, un organe de presse, Dantokpa Communication est une agence de communication entièrement dédié aux questions relatives au marché DANTOKPA et à sa périphérie, elle travaille est à la mise en valeur et à la défense des actrices du marché Dantokpa, et s’est donné pour mission de valoriser les efforts des usagers et autres opérateurs du marché international, ainsi que tout acteur intervenant dans le bon fonctionnement et le bien être dudit marché. Elle a à sa tête un spécialiste en la personne de Monsieur Delphin GANGBE à qui j’ai passé la main, après plus de 20 ans dans la presse dont plus de 15 années consacrées spécifiquement au marché Dantokpa. Auteur du recueil d’enquêtes « Dantokpa aux mille visages », publié en 2013, aux éditions Plumes Soleil et préfacé par le Ministre Pascal Irénée KOUPAKI, j’ai dans l’élan de ma passion pour la cause des femmes du marché DANTOKPA, pris l’initiative d’une soirée récréative et de récompense au profit de ces femmes.

  • Avez-vous un dernier mot pour clôturer cet entretien ?

Merci ! Je voudrais humblement remercier toutes les structures privées qui nous aide dans l’organisation de cet événement. Il s’agit d’une soirée récréative et de récompense qui regroupera environ 300 commerçants et invités des marchés Dantokpa, Missèbo, Gbogbanou et Ganhi actifs dans différents secteurs et de grande notoriété, ainsi que des acteurs socio-administratifs les plus actifs du marché Dantokpa. Cette soirée aura lieu le samedi 02 avril 2022. Les cartes d’invitation sont en cours d’élaboration.

Propos recueillis par Le Béninois Libéré

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR