Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Gâchis intellectuel : un fardeau pour Les Démocrates : NOUROU-DINE, L’HOMME DONT LA BOUCHE EST L’OBSTACLE À SON ÉVOLUTION

Quand il se regarde dans la glace en voyant qu’il n’est plus aussi jeune et frais comme un Romuald Wadagni, Nourou-Dine Saka Saley a envie de s’arracher les yeux : Diable, pourquoi pas moi et c’est lui ou toujours les autres ? Mais le vieux (il n’est plus jeune, 45 ans révolu) n’a toujours pas compris ce qui le freine dans sa vie et fait regretter l’admirable feu Saka Saley qui manque cruellement encore au Bénin, les sous qu’il a brûlés pour lui assurer un bon cursus scolaire et universitaire.

Un ministre de la république qui expliquait les échecs économiques et politiques du sieur Nourou-Dine, trouve qu’il n’est pas technique. Il ne connaît rien au droit dont il se prévaut d’en être le bon élève. À chaque fois où je veux l’aider à se faire un job, c’est à l’entretien qu’il se fait toujours griller. Il était théoriquement toujours plus fort que les experts commis à son entretien.

Voilà qui est Nourou-Dine Saka Saley. Même la Rupture qui lui offrait son premier poste au Bénin au ministère du plan, avait fini par le CRACHER. Alors conseiller du ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, le mal qui enrhume ses chances de travail ne lui a pas permis de se faire une bonne carrière sous ce baobab politique et économique.

Nourou-Dine a trop parlé et Bio Tchané qui s’efforçait de le faire, a fini par le jeter. Ne parlons pas de sa compagne française qui ayant compris que le caractère de son homme ne lui garantissait plus un emploi, a fini par le quitter pour un Blanc. Et quand la femme quitte le Noir pour un Blanc, c’est la misère qui en est souvent la cause.

Mieux, c’est avec aisance et facilité que le docteur en économie fondamentale, Bertin Koovi, l’a dégonflé dans son dernier audio où il ressortait les tares de l’homme et des Démocrates dans l’échec de l’opposition béninoise en n’étant pas cohérents dans leur démarche de défense du peuple.

On dit souvent que l’erreur est humaine. Mais c’est persévérer dans l’erreur qui est diabolique et vous change en sorcier tout haineux, grincheux à tout voir en noir. Normal donc que ses amis ne puissent pas comprendre sa haine contre le jeune prodige politique de Kandi, Imorou Danialou. À peine sorti de prison, Les Démocrates, l’Up le Renouveau, la Fcbe et le Br sont tous allés à sa conquête. Mais c’est le parti du Cheval cabré qui s’est adjugé le graal pour en faire très prochainement un député. Tellement le jeune Danialou draine du monde et sait apprendre de ses ainés pour avancer. Pendant ce temps, Nourou-Dine qui n’a jamais pu se faire élire leader dans sa propre famille où il est toujours à couteaux tirés avec son frère Fadel, se fait désirer mais personne ne veut marchander. Il l’a d’ailleurs très vite compris qu’il a déclaré ne pas se porter candidat.

Le malin savait très bien que le parti Les Démocrates positionne les candidats à l’aune d’un fief électoral. Et Facebook n’a jamais fait l’élection d’un homme. Alors, pour ne pas subir le verdict de l’élection à la candidature, Nourou-Dine a préféré cacher son jeu.

Comme l’a dit Chabi Gado, un cultivateur des périphéries de Parakou, cet homme ne peut même pas offrir un plat d’igname à un militant. C’est le jour où je l’ai vu descendre du bus à l’auto-gare en train de prendre un taxi moto que j’ai compris que le leader des réseaux sociaux n’était finalement que l’ombre de lui-même. Ce que Nourou-Dine lui-même a confirmé dans un audio sur son fief électoral, le réseau social WhatsApp pour vouloir faire croire à ceux qui ont critiqué cela, qu’il voulait passer se faire pour un homme ordinaire. Un homme ordinaire qui n’a ni moto ni voiture bien sûr.

Alors, comment une réussite sur les bancs peut-elle devenir dans la vie active si loser ? Ne cherchons pas loin. Le jeune Nourou-Dine Saka Saley se croit toujours si jeune qu’il n’admet pas dans la conduite que le silence est la clef de la réussite, ce que le carburant est pour le moteur à combustion.

Tant que Nourou-Dine ne va s’appliquer dans sa vie en la fermant, il donnera toujours raison à la caricature ci-dessous du crocodile dont la taille de la gueule empêche de monter une échelle.

Aidons, si on l’aime vraiment, Nourou-Dine Saka Saley à laisser son côté narcissique, bêtement hautain et à la fermer un peu. Peut-être viendra-t-il à la jambe de Imorou Danialou sur qui il fait de la fixation ou à la cheville de Romuald Wadagni son rêve manqué.

Quand papa a dépensé une fortune pour votre éducation, éduquez vous-même pour l’honorer ou honorer ce qu’il a dépensé. Personne n’a menacé de mort « l’opposant Tchigan ». Personne n’en a jamais voulu au soûlard du quartier en dehors des gènes qu’il a. Pour donner envie et susciter la jalousie des autres, il faut d’abord être une réussite.

Voilà ce qu’il faut fendre au besoin la tête à Nourou-Dine pour lui mettre ça dedans bien au fond.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR