Image default
Politique

Fronde de certains députés contre Talon : Ce qui énerve les mutins

D’habitude, les présidents réélus, pour la formation de leur prochain gouvernement, remanient à 90% l’équipe ancienne pour contenter les efforts de guerre de tous les partenaires politiques.

C’est ce à quoi s’attendaient certains députés, qui, pour entrer au gouvernement, qui, pour parrainer des cadres auprès de qui ils avaient pris des millions, durant et après la campagne.

Malheureusement, l’homme du K.O n’est pas de cette race de chefs d’État qui confondent les fauteuils ministériels à de bouts de gâteaux à distribuer aux partenaires politiques.

Pour Talon, ce sont les Béninois qui lui ont renouvelé ce mandat et il faut tout faire pour réussir la mission de la continuité que son maître, le peuple, lui a confiée.

Pour cela, il ne peut que continuer avec les mêmes qui lui avaient permis d’honorer son contrat. Une logique de développement que ne partagent pas certains qui estiment qu’il a déjà trop fait pour le pays et devra maintenant leur permettre de manger.

Donc, contre son refus de saborder les intérêts du pays, ils ont décidé de bouder quitte à lui montrer qu’ils ont aussi leur mot à dire. Après donc la rencontre d’avant-hier où ils ont défini la stratégie pour manifester leur mécontentement au président, ils comptent maintenant désorganiser l’équilibre du parlement en cassant et en créant d’autres groupes parlementaires composés de mutins.

Boudant leurs collègues pro-Talon hier à l’Assemblée, ils n’entendent pas démordre. Pour eux, Talon n’a pas pu être réélu sans leur concours et il faut le lui signifier une fois pour de bon, quel que soit ce que cela va leur coûter.

À suivre !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR