Le Béninois Libéré
Image default
Benin

Frappes françaises ayant tué les 40 djihadistes qui ont opéré dans le parc W: SEUL REGRET DES BÉNINOIS…

Très content du président Talon dont la réaction des services spéciaux ont conduit à cette opération conjointe franco-béninoise qui a permis d’éliminer le contingent venu opérer dans le parc W, les Béninois regrettent tout de même un aspect.

Ils auraient souhaité que les agresseurs soient tués sur notre territoire afin de vivre l’abomination qui leur convient : enterrer chaque djihadiste avec une tête de porc après l’avoir aspergé de deux litres de sang de l’animal et sa patte arrière gauche bien enfouie dans le rectum du défunt pour l’empêcher d’approcher les périmètres du paradis du Prophète.

Car pour un djihadiste qui croit être en mission pour rêver du paradis, ce n’est pas avec une couronne faite du sang, de tête et de patte de porc le sodomisant qu’il va se présenter au portail du paradis des musulmans.

Comme ça, ils comprendront que le paradis n’est plus garanti pour tout djihadiste qui aura le malheur de franchir le territoire béninois dans une zone où le porc ne coûte rien et où on a la science de les enterrer avec cet arsenal.

Aboubakar TAKOU

2 Commentaires

AHOUIGBAMEY HIPPOLYTE 13 février 2022 at 4:18

Médecin après la mort, c’est désolant que ce soit après coup que cette intervention ait lieu. Avec les équipements de pointe de la France, pourquoi ne pas prévenir les attaques djihadistes. J’exprime un coup de gueule.
Respect à la mémoire de nos frères disparus dans ces coups.

Réponse
Ricardo CAKPO 15 février 2022 at 2:06

Enfin

Réponse

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR