Image default
Société

Formation et distinction des femmes journalistes à l’Isma : Une école qui fait référence dans la sous-région

Grâce à une formation de qualité en journalisme audiovisuel dans l’institut supérieur des métiers audiovisuels (Isma), les femmes formées gagnent du terrain par leur savoir-faire et les connaissances acquises, même au-delà des frontières nationales.

Ainsi, trois ont été distinguées grâce à la pédagogie de projet implémentée à l’ISMA par l’Union Européenne dans le cadre des ACP-UE au titre du 10è Fonds Européen de Développement (FED). Il s’agit de  Géovannia Attodjinou, Innocentia Alladagbé et Cornelia Glèlè  qui sont des filles journalistes diplômées de l’ISMA  ayant connues  un palmarès élogieux au plan international.

Elles ont gagné respectivement :  le prix du meilleur court métrage documentaire, avec son film fâ sô, le choix du fâ au festival des 18 montagnes 2021 de Man en Côte d’Ivoire, le prix canal+ du meilleur documentaire, avec son film « mother » au Festival International du Court Métrage de Pointe Noire (FICOMP) 2021 du Congo, Prix OIF (Organisation Internationale de la Francophonie) pour le Développement Durable, avec son film l’enfant du pays au Festival de la Création Cinématographique de Guinée (FECCIG) 2021 qui a eu lieu à Conakry en Guinée etc..

C’est la consécration des femmes dans le journalisme audiovisuel et la célébrité internationale du Bénin dans le journalisme féminin qui est le leitmotiv de cette école de référence.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR