Economie Takou

Fitch/ révision de perspective « stable » à « positive » malgré la Covid-19 et la fermeture des frontières : POUR TALON LÀ, IL Y A RÉELLEMENT DIEU DEDANS

Qui l’eût cru que malgré la grogne, les agissements pernicieux de Yayi et ses thuriféraires, les deux chocs, la Covid et la fermeture des frontières du Nigeria, le président Talon puisse avoir la tête aussi froide pour continuer le job en toute sérénité ?

C’est heureusement pour le Bénin et ses fils, ce que la Rupture a fait en tenant bon contre tout. Les nombreuses distinctions, notations dont nous sommes l’objet de la part des institutions financières et économiques, prouvent à suffisance, que le développement intégral, est proche.

Ceci grâce aux nombreux gris-gris du ministre des Finances Romuald Wadagni engagé dans les directives de son mentor, Patrice Talon, l’agence Fitch, vient de nous rassurer de ce que nous sommes sur la bonne voie.

Pour bien l’expliquer,  je vais me réfugier dans la paresse de vous balancer ce texte plus que précis, du ministre des Finances lui-même, sur les raisons de cette notation et son explication.

Romuald Wadagni

Le Bénin est le premier pays bénéficiant d’une révision de perspective « stable » à « positive » de l’agence FITCH depuis le début de la crise Covid-19.

L’agence de notation financière internationale Fitch a rehaussé la perspective de notation de la République du Bénin de « stable » à « positive », faisant ainsi du Bénin le premier pays bénéficiant d’une révision de perspective « stable » à « positive » de l’agence depuis le début de la crise liée au Covid-19.

Cette décision confirme la résilience des fondamentaux économiques du pays, qui affiche en 2020 l’un des taux de croissance économique les plus dynamiques d’Afrique subsaharienne, en dépit de la pandémie. Cette décision remarquable intervient alors que plusieurs pays d’Afrique ont vu leur notation dégradée depuis le début de la pandémie, attestant de la qualité de la gestion de la crise par les autorités, mais également du succès des réformes ambitieuses entreprises par le gouvernement depuis 2016. Le Bénin se maintient ainsi parmi les pays africains bénéficiant de la meilleure notation de crédit, se démarquant une fois de plus par sa résilience face aux chocs externes.

En améliorant la perspective de notation de « stable » à « positive » et en affirmant la notation de « B » du Bénin, Fitch salue la résistance du Bénin face au « double choc » qu’ont été la crise du Covid-19 et la fermeture des frontières avec le Nigéria, et réaffirme les fortes perspectives de croissance pour le pays.

Je vous invite à lire le communiqué intégral ci dessous pour mieux appréhender les fondements de cette notation.

Merci à tous les acteurs de la chaîne qui rendent ceci possible.

Articles Similaires

Le bitcoin dépasse son sommet historique et approche des 20.000 dollars

Le Béninois Libéré

Umoa-Titres/Bénin : Un emprunt de 75 milliards FCFA lancé jeudi prochain

Arnaud KOUMONDJI

DYNAMISME DE L’ECONOMIE BENINOISE. « Tout le monde veut prêter au Bénin » Dixit Patrice Talon

Le Béninois Libéré

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.