Le Béninois Libéré
Image default
Société

Fête de l’Aïd El Kébir à Bantè : Alphonse Djembou Odoubou prie pour Talon

(Il fait un plaidoyer en faveur de Bantè)

Prières à l’intention du chef de l’Etat, comportements à adopter face aux djihadistes, et promouvoir la paix avant, pendant et après les élections, telles ont été les prières formulées le samedi 09 juillet 2022 par Alphonse DJEMBOU ODOUBOU, le 1er Adjoint au Maire Honoraire de BANTE, et Conseiller communal du Bloc Républicain à la place Idi lors de la prière de l’Aïd El Kébir à Bantè.

En effet, le 1er Adjoint au Maire Honoraire de BANTE a prié pour le chef de l’Etat afin que Allah lui accorde une longue vie pour qu’il puisse continuer son œuvre gigantesque et salvatrice pour le Bénin, demander au Président Talon de jeter un regard bienveillant sur la commune de Bantè aujourd’hui ancrée au port de la Rupture en promouvant les cadres de cette commune et en la dotant d’infrastructures communautaires et routières.

Pour le chouchou politique communal de Bantè qui a réalisé l’exploit de ramener deux conseillers Fcbe dans le giron du BR à savoir Abou Koffi Adolphe et Jean Gohoungo, c’est une grâce que Dieu a fait au Bénin en lui donnant le président Patrice Talon au regard de l’œuvre pharaonique de révélation du Bénin entamée depuis 2016 et qui fait notre pays parler de lui et suscite l’admiration même des grands pays. Et c’est conscient de cette réalité qu’il s’est investi pour la réélection de Talon dans ce bastion antan considéré comme celui de l’opposition et qui en est aujourd’hui l’un des grands artisans de la victoire de Talon avec sa commune qui a plébiscité le président plus que d’autres.

Saisissant cette occasion de prière pour Talon, le maire Djembou Odoubou n’a pas manqué de sensibiliser les populations sur les bons comportements à adopter afin d’éradiquer la menace djihadiste comme signaler tout étranger ou dénoncer tout acte suspect auprès des autorités.

Aussi a-t-il invité les populations à plus d’amour et à la paix en ayant des comportements responsables avant pendant et après les élections surtout en évitant tout acte de violence.

Un message qui semble être entendu par son auditoire qui le connait comme un bon guide œuvrant toujours pour le bien de la commune. Et il ne peut en être autrement en ce jour de l’Aïd El-Kébir.

AY

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR