Le Béninois Libéré
Image default
Culture

Fête de 10 janvier 2023 à Grand-Popo : La Reine Lissassi salue le coaching du Préfet Milohin et du Maire Ahyi

Nul doute que le climat social n’est pas à la détente entre les dignitaires catégories confondues de la CNCVB et CNCVB-Racine depuis des années. Très soucieux de ramener la paix au sein de cette grande couche du savoir endogène, le Préfet du département du Mono, Bienvenu MILOHIN soutenu par le Maire de la Commune de Grand-Popo est allé à l’écoute de la Reine A. LISSASSI, première Vice-Présidente de la CNCVB. Les deux autorités ont célébré l’évènement du 10 janvier 2023 dans la convivialité. C’était à la présence du Président Joseph DJOGBENOU, le Ministre de cadre de vie, les adeptes et hauts dignitaires des deux associations, le roi des Xwla et bien d’autres.

Très satisfaite, la Reine A. LISSASSI, a salué l’implication du Préfet au cours de cette fête pour l’atteinte des objectifs. Marturin CODJO Si les Béninois parlent de la célébration de la fête du 10 janvier, c’est grâce aux combats des icônes du savoir endogène à savoir : les feux DAAGBO Hounon, SOSSA Guédéhoungué, YAO Tcha Gankpé, BAMBEREMOU de Parakou et bien sûr d’autres icônes encore vivants dont le vénérable BALOGOUN Couchoro Hounnansin. Voulant respecter l’image et le combat de ces valeurs, la Reine Mère A. LISSASSI a souhaité que les deux associations tout en gardant leur statut, regardent dans la même direction pour continuer d’arroser cette graine laissée par des aînés depuis 1992. Du haut de la tribune, la Reine mère a laissé entendre que depuis 2001, sa Majesté SOSSA Guédéhoungué pour pérenniser la cohésion au sein des leaders des cultes endogènes a décidé de mettre en place une structure faitière qu’est la CNCVB dirigée par lui-même. Se rappelant de l’histoire, la Reine a fait comprendre à l’assistance que c’est SOSSA Guédéhoungué lui-même qui a consacré le vénérable BALOGOUN en 2001. Toute en montrant les mérites du Vodoun, le Maire de la Commune de Grand-Popo Jocelyn AHYI a martelé que le Vodoun est une issue de développement car l’économie sociale, la politique, l’environnement, la culture, la technologie caractérisent le Vodoun. C’est pourquoi, combattre le Vodoun, c’est combattre le développement sous toutes ses formes. C’est à l’image de l’ambiance qui a prévalu que le Préfet du Département, Bienvenu MILOHIN a remercié les dignitaires des deux associations pour avoir compris. Il a aussi salué et remercié le Ministre de cadre de vie, le Président Joseph DJOGBENOU, le Roi des Xwla, et la délégation de la diaspora pour avoir honoré de leur présence cette cérémonie. Tout en saluant les mérites du Préfet, surtout son implication pour la réussite de cette fête, la reine LISSASSI a invité les Hounnons et Hounsis a prié pour l’unité au sein du Gouvernement du Président Patrice TALON.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR