Image default
Culture

Festival International du Pagne tissé à Cotonou : Élever le « Kanvo » du Bénin à un haut standing

‘’Réunir les Tisserands du Bénin et d’ailleurs pour  travailler sur la qualité du pagne tissé communément appelé « Kanvo », accompagner les promoteurs à divers niveau pour la qualité et l’augmentation de la production de ce pagne.’’ C’est l’objectif du Festival International du Pagne Tissé (Fipat) prévu pour se tenir du 17 au 21 novembre prochain à Cotonou. En prélude au lancement officiel de la 1ère édition du Festival, une première conférence de presse a été organisée,  hier mardi 17 Août 2021 à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou par L’association du Développement du Textile Local (ADTL)  et la marque LOLO ANDOCHE.

Un travail qui passe par la teinture et la qualité du fil pour obtenir un bon pagne, sans oublier une production en masse afin que le Kanvo  soit accessible au simple béninois qui veut s’en procurer. « Le développement d’un pays ne peut pas se faire sans un développement à la base », une richesse africaine qui sera ainsi mise en valeur selon le styliste à renommé international Charlemagne AMOUSSOU dit LOLO ANDOCHE, délégué général du festival.

Bienvenu Badou le directeur exécutif du festival dévoile son contenu. « Des formation sur comment utiliser le vrai coton pour faire un bon pagne tissé, partage d’expérience entre les tisserands béninois et africain ( Togo, Gabon, Cote d’ivoire, Cameroun, Nigéria etc.) pour travailler sur la teinture et  la création de nouveau motif de Kanvo, des visites culturelles, exposition vente le 17 novembre, deux grands défilés de mode l’un le 19 Novembre à Canal Olympia réunissant une vingtaine de  jeunes talents et l’autre, le  grand défilé,  le 20 novembre à Golden Tulip réunissant également une vingtaine de grands noms de la mode africaine autour du pagne tissé ». C’est ainsi donc que se présente cette 1ère édition du Festival International du Pagne Tissé (Fipat). Une occasion pour mettre en valeur à la face du monde une richesse culturelle du Bénin afin de se faire enfin une identité.

Visant  la promotion du textile béninois ce festival attend près de 1200 visiteurs venu de plusieurs pays. Des autorités gouvernementales seront aussi de la partie pour parler de l’avenir du secteur. Les artistes chanteurs béninois n’ont pas été occultés, tout ça  pour donner une couleur à l’évènement.

Un after festival est prévu. Des formations vont  être donné aux tisserands des différents départements pour une production en masse du Kanvo que ce soit tant au niveau de la quantité que de la qualité. «Cette édition se veut être celle qui confirme l’export du tissé béninois afin de créer des emplois plus décents.» affirme le LOLO ANDOCHE délégué général du festival. Un créneau pour créer des emplois au niveau de la jeunesse et booster le secteur artisanal toujours à la traine.

« Nous voulons que cet avènement soit un événement capital pour notre pays » c’est l’appel lancé par le délégué adjoint  du FIPAT Prudence Hervé Hessou. Une franche collaboration des acteurs à divers niveau et spécialement celui des médias est attendue autour de cette  1ère édition du Festival International du Pagne Tissé (FIPAT).

  Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR