Le Béninois Libéré
Image default
Société

Etablissements privés d’enseignement supérieur : Ce qui est attendu des centres fermés

Les promoteurs des centres de formation universitaire fermées sont convoqués à une séance de concertation avec la direction générale de l’enseignement supérieur ce mercredi 09 févier 2022 par la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Eléonore Yayi Ladékan.


Depuis le 1er Février dernier, 05 promoteurs d’universités n’exercent plus leurs activités. Les promoteurs de centres de formation universitaires mis sous scellés depuis le 1er février dernier seront en concertation ce mercredi avec les autorités de la Direction Générale de l’Enseignement Supérieur(DGES). La convocation a été adressée aux concernés par un courrier, d’après les informations recueillies par Bénin web TV. Les universités concernées sont entre autres ; l’Institut universitaire Africain du Bénin (Cotonou); l’Institut supérieur de communication, d’organisation et de management (ISCOM); Poma d’ifangni ; Triumphant university et de l’Institut Universitaire EDEXCEL dans la commune d’Ifangni.
Plusieurs raisons justifient la fermeture de ses centres de formation universitaires. On note en général, le non-respect des principes de création et de fonctionnement des universités privées au Bénin. Ils sont accusés d’avoir ouvert une section anglophone et des filières non autorisées par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Depuis 2017, ces centres de formations ne présentent plus leurs étudiants aux examens nationaux.
Fedès DJOSSOU (Stag)

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR