Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Escroquerie portant sur un domaine de 06 parcelles devant le tribunal: LE CRI DE DÉTRESSE DE LA VICTIME DE WALLIS ZOUMAROU

(Le bureau politique du Br interpellé pour sauver le citoyen béninois des griffes acérées de son député)

La honte du margouillat est aussi celle du lézard. Comme élu à l’Assemblée nationale, le député Br Wallis Zoumarou profitant de son immunité parlementaire peut échapper à la rigueur de la loi.

Mais il est une évidence divine et légale que le vieux Zoumarou a purement et simplement arraché impunément depuis des années 06 parcelles à un citoyen béninois qui n’a péché que pour lui avoir fait confiance croyant avoir à faire à un musulman.

La victime n’en pouvant plus, vient de saisir le tribunal de deuxième instance de Djougou. Ceci après avoir constaté que par le truchement d’appartenance au même parti, le Br, le maire Gomina craignant certainement offenser le Sgn/Br Abdoulaye Bio Tchané en mettant en demeure son militant et député Zoumarou, fait semblant de renvoyer la plainte de la victime aux calandres grecques. Maintenant que la victime a saisi le tribunal, il importe que les responsables du Br pressent la bedaine du vieux député pour lui faire accoucher ne serait-ce que l’équivalent du montant des 06 parcelles qu’il a escroquées à l’autre.

Cette affaire est un précédent grave quand on sait que le vieux député a été lui-même récemment dédommagé à environ une centaine de millions pour l’une de ses résidences, brûlée à l’époque sous le président Mathieu Kérékou.

Voilà que c’est lui qui s’installe royalement et impunément sur le bien d’autrui comme pour dire qu’il est au-dessus de la loi. Une situation presque de deux poids deux mesures sous le nez et la barbe de la Rupture.

À suivre.

Aboubakar Takou

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR