Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Entretien du ministre Adambi sur la télévision nationale: Cotonou bientôt à l’abri de la pénurie d’eau potable

Reçu sur la télévision nationale en entretien, le ministre de l’eau et des mines, Samou SEIDOU Adambi a apporté des clarifications sur les ambitions du gouvernement à garantir l’accès à l’eau portable à toute la population béninoise. Entretenu par les journalistes William Tchoki et Sani Alassane Bio, le ministre de l’eau et des mines à porter la voix du chef de l’État. 

Le manque d’eau dans certains quartiers de Cotonou est un problème criard qui fait lever des voix dans le rang de la population. Cependant, dans son dynamisme de faire de Cotonou à l’horizon 2026, la ville de référence où l’eau potable sera à la portée de tous, le ministre Samou SEIDOU Adambi a levé le voile sur le géant projet du gouvernement. À en croire, le ministre d’ici quelques mois le problème de l’eau dans la ville de Cotonou sera conjuguer au passé. 

<< Cotonou, c’est la ville métropole, c’est la ville phare de notre pays donc nous avons construit un projet et avec l’accompagnement des partenaires nous allons régler définitivement la question de Cotonou. Le gouvernement n’a pas attendu le projet démarré pour régler au moins la souffrance des populations. Pour celles qui sont à Akpapka, je pense bien que d’ici le mois d’août, normalement la situation devra pouvoir s’améliorer parce que depuis le mois de mars, on a lancé cette mesure d’urgence pour pouvoir atténuer un tant soit peu en attendant la mise en œuvre du projet que nous appelons COTONOU 3.

Le besoin de Cotonou aujourd’hui, c’est environ 124 000 mètre cube d’eau jour par jour. Malheureusement, la production est de 84 et le gap est de 40 mille mètres cube. Dans le cadre du projet, nous avons déjà fini de réaliser les forages pour combler le gap donc on est allé au-delà des 40 000 qui manque et ce qui ce sont les autres phases de mise en œuvre du projet donc les travaux de canalisation qui vont démarrer bientôt et le renforcement des deux stations de traitement, celle de Togoudo au niveau Ita  et celle d’Accomsombo pour permettre d’envoyer l’eau directement à Akpapka. >> A-t-il fait savoir.

 Sans nul doute la concrétisation de ce projet COTONOU 3 va apporter un plus grand soulagement à la population. L’ambition du chef de l’État Patrice Talon est de relever le défi l’accès universel à l’eau portable pour tous et fait du Bénin un pôle de développement. 

Nel Charbel Koffi

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR