Le Béninois Libéré
Image default
Entrepreneuriat

Entrepreneuriat/Association Terrien,ne,s : Richard Boni appuie les premiers lauréats

L’association terrien,ne,s ne à travers son Président Richard Boni ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Au contraire, de jour en jour, les actions se multiplient pour sortir la population de la misère. Et même si déjà en cours de route certaines personnes pensent être tombées dans l’oubli pour les premières actions de l’association notamment le programme Top entrepreneurs, Richard Boni à travers un post sur sa page Facebook ce mardi juillet 2022, a tenu à faire des clarifications.

Dans cet élan, il a profité pour faire œuvre utile à une première lauréate en guise de soutien. Il s’agit, de dame Saidath Ousmane qui entre en procession de 250.000 FCFA.  Laquelle somme n’est qu’une avance sur le montant total de 500.000 FCFA qu’elle doit percevoir. Et pour y arriver, la bénéficiaire devra respecter certaines conditions que sont: l’enregistrement de sa compagnie, disposer d’un numéro fiscal pour ses impôts, faire le recrutement d’une personne avec un salaire minimum.

Pour l’heure, les autres lauréats seront contactés dans les jours à venir.

Kevin da-SILVA

A lire ici l’intégralité de l’adresse de Richard Boni à sa communauté Facebook

Bonjour terrien, ne, s

Il nous est parvenu sous forme d’injonction, que nous avons oublié la première vague de nos bénéficiaires; ce qui n’est pas tout à fait faux.

Mais il ne s’agit pas d’oubli, plutôt de temps de réajustement.

Au début de notre opération 50.000f par semaine pour entreprendre qui est passée à 150 000 FCFA, nous ne nous attendions pas à un tel succès et à de telles sollicitations. Les montants étaient tellement petits que nous avions pensé que très vite les gens allaient s’en lasser et que nous continuerons nos interventions politiques.

Mais avec le temps et considérant les rétroactions, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait un vrai besoin et que le nombre de béninois et béninoises qui voudraient entreprendre s’accroît.

Nous avons donc décidé de réajuster le budget alloué et d’élargir l’œuvre. Pendant ce temps, certaines personnes de la toute première cohorte se sont senties délaissées et nous nous en excusons malgré que — contractuellement — nous n’avons aucune obligation vis-à-vis de quiconque.

Il s’agit pour nous d’aider malgré nos critiques politiques, les autorités en place et les concitoyens à réduire le poids de la misère et à éviter à notre pays une révolution, du fait de la misère, qui pourrait engendrer beaucoup d’autres dégâts. Comme je le dis tout le temps, l’opposition à laquelle nous aspirons porte des valeurs dont et l’une de ces valeurs est de participer au progrès et non de susciter le chaos pour après prétendre au mécénat.

Dans cette optique, madame Saidath Ousmane la toute première lauréate de notre œuvre de soutien, plusieurs fois accompagnée,  a reçu hier 18 juillet 2022 un montant de 250 .000 FCFA, qui représente une avance sur un montant total de 500 milles francs qu’elle recevra sous les conditions suivantes:

1- Avec ce premier montant de 250 milles, elle devra enregistrer sa compagnie,

2- avoir un numéro fiscal pour ses impôts

3- et recruter au moins une personne au salaire minimum.

4- Ensuite, elle devra prouver que la formation en entrepreneuriat que nous lui avons offerte a été bénéfique en rédigeant et en nous soumettant son nouveau plan d’affaires et un plan de financement.

Ce n’est qu’à cette condition qu’elle recevra sous 60 jours le reste soit un autre montant de 250 milles FCFA pour boucler et démarrer son activité.

Nous prenons nos décisions au cas par cas et rejoindrons chacun des lauréats le moment venu.

Merci pour la confiance et prenez soin de vous.

Boni Richard Ouorou

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR