Le Béninois Libéré
Image default
Politique

Enseignement technique et professionnel: La certification des formations professionnelles par apprentissage actée

Lors du conclave gouvernemental en conseil des ministres de ce mercredi 13 juillet 2022, plusieurs décisions ont été prises et des nominations prononcées. Parmi les décisions, celle relative à la certification des formations professionnelles par apprentissage.

En effet, la reconnaissance par l’Etat des compétences professionnelles, techniques et générales acquises par l’apprentissage ou par l’exercice d’un métier ou d’une activité professionnelle qualifiante, justifie la mise en place d’un dispositif de formation et d’organisation du Certificat de Qualification Professionnelle (CQP). Les mêmes raisons concernent le Certificat de Qualification aux Métiers (CQM) dont l’opérationnalisation vise à accorder une priorité à l’éducation en général et à la valorisation de la formation professionnelle par apprentissage en particulier.

Il s’agit en définitive d’améliorer le système d’apprentissage traditionnel pour faire davantage participer les artisans au développement global du pays.

Par ailleurs, avec le vaste chantier ouvert par le Gouvernement pour la promotion de l’enseignement technique et la formation professionnelle, il est devenu impératif d’instaurer un nouvel environnement réglementaire. Les réflexions du groupe de travail mis en place à cet effet ont débouché sur : l’institutionnalisation de l’Attestation de Qualification Professionnelle (AQP) ; la prise en compte du dispositif de Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) comme mécanisme de certification ; l’implication de la Chambre des Métiers de l’Artisanat du Bénin dans l’organisation du CQM en lieu et place des organisations professionnelles d’artisans ; l’introduction progressive de l’alphabétisation fonctionnelle et du numérique dans les dispositifs de certification professionnelle par apprentissage ; l’implication de la Direction des Examens et Concours pour prendre en charge la partie technique de l’organisation du CQM.

En adoptant le décret y relatif, le Conseil a instruit les ministres concernés à l’effet d’en assurer l’application diligente.

Hilbert EDAH

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR