Le Béninois Libéré
Image default
Société

Enseignement supérieur au Bénin/Aspinanat: Le fichier national des aspirants aux autres nationalités

Le Conseil des ministres du mercredi 02 mars 2022 a adopté le décret définissant les modalités d’organisation de l’inscription au fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur. Ce décret qui modifie les dispositions de l’article 7 du décret n°2021-378 du 14 juillet 2021 portant statuts particuliers des corps des personnels enseignants des universités publiques du Bénin, donne la possibilité à toutes les nationalités de s’inscrire au fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur.

L’article 7 du décret n°2022-150 du 2 mars définissant les modalités d’organisation de l’inscription au fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur  indique que  <<L’inscription au fichier national est ouverte en ligne aux aspirants de toutes nationalités, par arrêté du ministre chargé de l’Enseignement supérieur qui en fixe les conditions ». La base de données des aspirants à l’enseignement supérieur ne sera donc pas limitée aux Béninois. 

Par ailleurs, l’article 3 du décret précise : « nul ne peut être candidat au concours national de recrutement des enseignants dans les unités de formations et de recherches dans l’Enseignement supérieur s’il n’est inscrit au fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur. » Dans le secteur sanitaire, « les internes des hôpitaux sont directement inscrits au fichier national et le concours d’internat équivaut au concours d’assistant pour le recrutement des enseignants dans les unités de formation et de recherche en science de la santé ».

Conception et gestion du fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur

L’organe national de contrôle et d’éthique dans l’enseignement supérieur est chargé de superviser la conception, la gestion et le contrôle du fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur. Ledit fichier peut être consulté par les recteurs, les Conseils d’administration, les Conseils scientifiques des universités publiques, les aspirants et les promoteurs des Etablissements privés d’enseignement supérieur (Epes).

Samuel Yehounmey (Stag)

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR