Le Béninois Libéré
Image default
Société

Endométriose/Grave maladie maligne, silencieuse, vicieuse qui tue la Femme : LE PRÉSIDENT VLAVONOU EN LUTTE CONTRE LE MONSTRE

Inconnue aussi bien du corps médical que des patientes elles-mêmes dans le monde, l’Endométriose, cette maladie où les tissus qui tapissent normalement l’utérus se développent en dehors de ce dernier, est un drame pour la Femme.

C’est pour lui livrer un combat sans merci, que le couple Vlavonou dont la fille, Innocentia Alladagbé a initié l’Ong Endo-Espoir pour dire non à cette souffrance de la Femme, a parrainé cet après-midi le lancement de la solution finale.

En effet, l’Ong Endo-Espoir dont le lancement a réuni toutes les personnalités fortes de notre pays à la salle de conférence de l’hôtel Novotel ce 28 mars 2022, a permis à tous de découvrir les caprices mortels de ce tueur silencieux de la femme.

Un exposé du professeur Justin Léwis Dénakpon, gynécologue obstétricien au Cnhu a permis de connaître les manifestations de cette maladie peu connue de tous mais qui ronge environ 20% de la population féminine en âge de procréer.

Mais avant cette lumière salvatrice du médecin sur la maladie, c’est la présidente de l’Ong Innocentia Alladagbé, elle-même souffrante de cette maladie qui a pris la parole pour planter le décor glaçant le sang dans les veines de tout l’auditoire.

Personne ne s’attendait à cette vilaine réputation de l’Endométriose. Elle ronge tout, détruit tout y compris le foyer, la vie professionnelle, sociale du couple en s’attaquant à la Femme.

C’est pourquoi la fille du président Vlavonou, Innocentia Alladagbé, a remercié son papa et sa maman pour tout l’accompagnement dont elle a été bénéficiaire de leur part tout au long de sa vie depuis sa tendre puberté à ce jour, en ce jour où elle veut porter le ton haut contre cette vilaine maladie.

Mais c’est le médecin du Cnhu qui viendra semer la panique quand, sans porter des gants, il a dévoilé ce  rongeur de la Femme à l’auditoire.

Puis viendra le parrain de cet événement, le président Louis G. Vlavonou qui va promettre l’Espoir comme le projet l’Endo-Espoir de sa fille.

Pour le président de l’Assemblée  béninoise, cette guerre lancée contre l’Endométriose est l’un des piliers du programme du président Talon dans sa volonté d’accroitre les moyens au profit de la santé publique. Et il compte sur sa position de parlementaire aidé qu’il est par ses pairs venus nombreux soutenir ce droit de la Femme à la vie, ce 28 mars, mois de la Femme consacré par la communauté internationale.

Sans voir profiler le bout de tunnel, la réussite du lancement des activités de cette Ong Endo-Espoir, porte de grands espoirs pour la vie et la santé de la femme.

Le jeune poussin destiné à devenir coq, cela se sent le jour même de son éclosion. Endo-Espoir a tout pour donner l’espoir à la femme. Cette cérémonie en dit long.

Aboubakar TAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR