Le Béninois Libéré
Image default
Société

Encore des ravages du sexe à Porto-Novo, cette fois-ci au sein du conseil communal: UN CA VIENT DE DÉTRUIRE LE FOYER D’UN HOMME ET RESTE CURIEUSEMENT TOUJOURS EN ERECTION

Si le maire Yankoty qui a vu son sang se glacer dans ses veines hier quand la victime lui expliquait les exploits sexuels de son collaborateur sur sa femme, ne fait rien, ce fameux CA à la bite dominante, finira par enceinter toutes les jeunes stagiaires de la ville.

Son bureau, c’est sa chambre de passe. Les midis, heures de repos, sont son moment d’orgasmes électriques et de fantasmes endiablés. Aux dires du mari bougrement cocu qui racontait les larmes aux yeux, ses malheurs au député Augustin Ahouanvoébla, le fameux CA n’est pas petit en bas, et sait se muscler au besoin pour culbuter sa femme sans vergogne en mettant même sa voiture de fonction au service de celle-ci pour ses courses.

Quoi de plus normal pour la devenue préférée du grand politicien, de quitter le foyer conjugal pour se mettre totalement à la disposition des folies de la queue enflammée communale, laissant derrière elle un mari impuissant, meurtri, saccagé dans son amour propre et qui devra maintenant s’occuper de deux enfants.

Le crime de ce CA est abominable en tout point de vue : briser un foyer, se servir de sa position pour abuser d’une stagiaire, se servir de son bureau comme chambre de passe en utilisant l’eau payée par le contribuable pour ses fantasmes sous l’eau en pleine douche. Ne parlons même plus de l’essence et du chauffeur du véhicule de fonction.

Les Ong s’il y en a encore au Bénin, devraient se saisir de cette affaire en interpellant dans un premier temps, le maire Yankoty qui devra leur livrer le collaborateur indélicat avant de faire une publicité pour décourager ces types de déviances sexuelles qui fragilisent la femme béninoise.

Quant à la justice, elle devra poser un acte fort qui fera date dans l’histoire de notre pays au profit de la vertu dans les relations de travail et surtout de la protection de la femme.

Croisons juste les doigts que tout ceci aboutisse puisque le fameux politicien a suffisamment de l’argent maintenant et pense mettre en application, le  » c’est l’argent que ça va manger, il y aura rien ».

De quoi alors faire dresser les cheveux sur la tête du président Talon qui croyait avoir réussi une lutte contre la corruption.

Dossier à suivre dans nos prochains épisodes!

Aboubakar TAKOU

16 Commentaires

Charles 17 février 2022 at 10:10

Takou🤔 tu y vas très fort hein. Peut-on connaître le nom de ce CA?

Réponse
David Daouda Adiho MASSADIMI 17 février 2022 at 4:58

Les déviances morales de notre société ont amené la prolifération de ce genre de comportement. Oûtre l’aliénation de nos mœurs celà nous indique à quel point le pouvoir, l’argent corrompent. Notre journaliste a fait son travail mais il manque de courage car en effet il devrait en citoyen informé accuser également l’epouse amante friande des galipettes de bureau

Réponse
HONTCHENOU Dieu-donné 13 mars 2022 at 3:16

C’est bien triste si des gens vont se cacher sous leur titre pompeux pour semer des troubles dans les familles.

Réponse
Maxime 17 février 2022 at 10:43

C’est grave ça et honteux. C’est pour ces actes que les jeunes aujourd’hui ne trouvent pas de stage. Et c’est les femmes soient disant copines et consorts qui en trouvent ….par conséquent c’est les foyers qui en souffrent.
Il faut que ces gens soient découragés et punis.

Réponse
Bio 17 février 2022 at 11:24

Je deviens de plus en plus administratif

Réponse
TENI 17 février 2022 at 12:39

il urge qu’il soit puni selon la loi

Réponse
Rolland AYENAN 17 février 2022 at 1:21

Apparemment c’est dans leurs habitudes à certains portonoviens hein et ça se démontre partout chez eux de toutes les manières. En tout cas pour ma par ,c’est finit ça une femme de Porto. Je sais de quoi je parle malheureusement.

Réponse
Ekpinda 17 février 2022 at 1:37

TAKOU… walaï,style est trop.Tu as de quoi à révolter

Réponse
DOKOUI 17 février 2022 at 2:53

Homme sans foi ni loi , femme indigne , société de merde’

Réponse
SOURADJOU Ousmane 17 février 2022 at 4:20

C’est décevant pour lui et pour la femme,il doit être punis sévèrement ce CA .
Merci beaucoup à vous pour l’information,revenez nous.

Réponse
NOUTAI Chègoun Josué 17 février 2022 at 4:48

Je préfère ne rien dire… Une chose est sûre, aucune facture ne restera impayée dans ce bas monde…. Qui sème le vent, récolte la tempête.. À bas ces politiciens véreux et filous.. 🇧🇯👠💸🤔

Réponse
Micasius Juste 19 février 2022 at 7:05

Salut Mr Josué vraiment je suis d’accord avec toi car la nature est incorruptible dans sa comptabilité,Aucune facture ne restera impayée.

Réponse
YEOU 17 février 2022 at 8:39

A supposer que le CA abandonne finalement la femme, le mari cocu serait t-il prêt à la reprendre ?

Réponse
Lneuf 17 février 2022 at 9:59

Il n’est pas à sont centième forfait sur femmes d’autrui. Il n’a jamais rêvé devenir planton. C’est un menuisier à la base. C’est donc normal. Il ne comprend rien à l’administration ni au français qu’il barbouille. Voiture de service tous les soirs, en culotte, à parcourir buvettes en buvettes. C’est triste. Qu’il soit châtié à jamais, car détruire un foyer, c’est pire qu’un assassinat. Un délinquant de CA.

Réponse
Gilles Bertrand GBEFFE 17 février 2022 at 11:04

Que la justice béninoise prenne ses responsabilités et que les ONG aussi agissent. Trop de pagailles dans nos administration.

Réponse
GHOP SERVICES 24 février 2022 at 8:15

Vraiment hein

Réponse

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR