Le Béninois Libéré
Image default
Sport

Éliminatoires CAN Côte d’Ivoire 2023 : Les Guépards au Pays des Mille Collines sans deux joueurs cadres

La série se poursuit. Après l’épisode du rétropédalage de la CAF, cette fois-ci ce sont les conséquences directes qui font surface. Dans la matinée de ce lundi 27 mars 2023, les Guépards du Bénin ont quitté Cotonou pour le Rwanda où va se tenir la manche retour de la double confrontation entre le Bénin et le pays du président Kagamé.

Cette rencontre comptant pour la quatrième journée des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023 devant se tenir initialement ce lundi 27 mars a été finalement reprogrammée par la CAF au stade Kigali Pelé du Rwanda pour ce mercredi 29 mars 2023. Une date qui n’est pas dans la fenêtre FIFA qui se termine ce mardi et donc les joueurs européens devraient normalement être à la disposition de leur club à partir de ce jour. La CAF n’est pas sans le savoir mais a quand même tout fait pour que le match se tienne le mercredi et non le mardi.

Cette décision ne sera pas sans conséquence pour le Bénin qui a impérativement besoin d’une victoire pour cette quatrième journée s’il rêve d’une qualification. Malheureusement, le groupe de Gernot Rohr perd Jordan Adéoti qui n’a pas pu faire le déplacement du Rwanda avec ses coéquipiers. En effet, le milieu de terrain béninois qui évolue au Stade Lavallois en Ligue 2 française a été interdit de voyager par son club qui a logiquement rappelé son joueur à rejoindre l’hexagone. Le club, en lutte pour le maintien en championnat avec un match samedi prochain face aux FC Metz, a besoin de tous ses éléments précieux pour aborder cette rencontre, dont son milieu de terrain Jordan Adeoti qui est un cadre de l’équipe. Le joueur a fait savoir son absence pour ce dernier rassemblement sur sa page Facebook avec un grand regret. Il faut également notifier que Jordan n’est seul dans le cas, Sessi d’Alméida également contraint à quitter le groupe.

Gernot Rohr devra donc composer sans deux joueurs cadres de son équipe (Jordan Adéoti et Sessi) d’Alméida pour défier les Amavubis du Rwanda. C’est un coup dur pour toute l’équipe et la nation béninoise qui ne peut que s’en prendre qu’à la CAF.

Nel Charbel KOFFI

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR