Le Béninois Libéré
Image default
Société

Eglise de Banamè : Ce qui se cache derrière la féroce jalousie de Daagbo

Le 14 février symbolise la fête des amoureux : la saint-valentin. Et en prélude à cette fête, la dieue de Banamè a manifesté son mécontentement face aux femmes qui font des yeux doux au Saint-Père ‘’Christophe XIII’’ à travers un audio en langue locale fongbé à qui elles promettent l’enfer si elles ne mettent pas fin à leurs convoitises très poussées.

« Vous les femmes qui courtisez le Saint-Père sans répit, quoi que vous fassiez pour apprivoiser son cœur, sachez que le feu va vous consumer. Tout ce que vous manigancez, sera consumé » a déclaré Parfaite de Banamè. Celle qui s’est autoproclamée “dieu” met en garde toutes les femmes qui tenteront une relation intime avec “son” pape, de malheur. « Si une femme fidèle de l’église de Banamè a entretenu des relations intimes avec lui, qu’elle se montre. Elle fera une crise cardiaque. Cela ne peut pas se passer.» Menace Daagbo. Et d’ajouter : «vous qui tournez autour de lui et créez des troubles dans mon église, arrêtez sinon je vais vous éparpiller comme des jeux de cartes. Je vais vous détruire. »

« Méfiez-vous ! Que vous soyez femme célibataire ou mariée, toutes catégories confondues, vous me verrez sur votre chemin. » Lance Daagbo. Par ailleurs, elle interdit à tout fidèle de ne plus appeler, ni elle, ni “son” pape au téléphone. «Le pape et Daagbo ne sont pas vos égaux. Ce n’est pas parce vous avez nos numéros que, pour un oui ou pour un non, vous allez nous appeler. A moindre chose, on envoie un message ou on appelle. Cela s’appelle de l’irrespect. Je ne veux plus voir cela. » A-t-elle interdit. Même son clergé est concerné par cette interdiction : « Qui que vous soyez, prêtre, évêque ou simple religieuse, vous n’avez pas le droit de vous adresser au Pape.»

Hilbert EDAH

1 commentaire

Gilles GOHY 14 février 2022 at 4:46

Quel manque de confiance en soi et aux autres !
C’est pathologique, ça !

Réponse

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR