Le Béninois Libéré
Image default
Politique Quotidien

Échange avec les candidats LD de la 16ème Circonscription Électorale : Que prépare Boni Yayi à la mouvance ?

Après avoir fait couler beaucoup d’encre et de salive avec son message d’anniversaire au président nigérian, l’ancien président Boni Yayi est déjà au front pour le parti dont il est le président d’honneur. Que prépare-t-il pour ces législatives ? Descendra-t-il sur le terrain pour mouiller véritablement le maillot afin que son parti donne une bonne raclée aux partis jumeaux du président Patrice Talon ? Car celui qui se souvient de sa douleur de 502 jours de pénitence à Cadjèhoun et dit avoir pardonné au nom du Seigneur, ne saurait ne pas demander à ce même Seigneur de lui donner la force et l’énergie nécessaire pour triompher de ses adversaires.

La vengeance étant un plat qui se mange froid, dit-on, voir ou souhaiter que le parti Ld triomphe aux joutes électorales du 08 janvier prochain, ne peut qu’être le vœu cher de Boni Yayi. Pour ce faire, il faut contribuer à faire profiter au parti Ld de son aura afin que les populations puissent faire le geste utile en sa faveur. Ce qui passe par la multiplication entre autres des rencontres politiques.

Ce lundi 19 décembre 2022 à son domicile à Cadjèhoun, ce sont les candidats du parti Les Démocrates de la 16ème circonscription qui ont eu le privilège d’échanger avec l’ancien président de la République. Les 10 candidats LD de la 16e circonscription titulaires comme suppléants, les honorables députés Justin ADJOVI  et Guy Dossou MITOKPÈ avec à leur tête le vice-président du Littoral, et tête de liste de la  16ème, Joël Godonou, ont eu de fructueux échanges avec le Président d’Honneur du parti Les Démocrates.

Président d’honneur du parti, l’ancien président de la République a donné sa bénédiction et sages conseils de paix, d’amour et surtout d’unité d’action à tous les candidats (titulaires et suppléants) qui ont été au rendez-vous à cette rencontre. Ce qui ne peut que galvaniser ces 10 candidats Ld dans cette circonscription électorale qui s’annonce très disputée. Mais avec un fin stratège comme Boni Yayi, le pari pourrait être relevé surtout que le parti qui se veut celui du peuple, ne cesse de recevoir des soutiens et le dernier en date, est celui de l’ancien argentier national, Komi Koutché.

Au regard des sourires qui se lisent sur les lèvres, ça semble ne pas augurer quelque chose de bon pour les partis de la mouvance. Même avec ceux qu’ils ont positionnés.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR