Image default
Politique

Du complément exigé des principaux acteurs du K.O retentissant : Vous avez pleinement raison

(Olivier Bocco, Johannes Dagnon, la famille du président, sa garde rapprochée et principalement Rachidi Gbadamassi devraient aussi être mentionnés en lettre d’or)

Comme pour nous prouver que vous êtes nombreux à avoir adopté votre journal, et qu’il vous appartient, vous nous avez contactés. Qui par mail, qui par SMS,  qui par appel téléphonique, pour vous étonner de l’absence de certaines personnes de la liste des principaux acteurs de la victoire du candidat Talon.

Vous avez pleinement raison. Sans vouloir nous justifier, ces personnalités n’avaient aucunement échappées à notre attention. Loin s’en faut. Mais nous avions simplement estimé à la rédaction en conférence,  que ces différentes personnes avaient trop de mérite pour être très proches du candidat, pour être citées parmi ceux et celles qui ont travaillé pour la grande victoire.

Par exemple :

Olivier Bocco :

Qui dit en réalité dit Olivier Bocco qu’on appelle affectueusement Oscar Bravo, dit Patrice Talon. C’est l’arbre et son écorce.  Il est le premier en dehors de la famille du candidat, à avoir intérêt qu’il gagne.  C’est son bras droit comme on le dit.  Il est aussi concerné par la victoire que le candidat lui-même.  Et personne ne saurait avoir la prétention de dire qu’il sait tout ce que monsieur Bocco a fait dans le retour de son frère. Chacun ira de sa petite explication mais jamais la vraie réponse.  Monsieur Bocco est Talon, à la différence que c’est Talon, le président élu.  Voilà pourquoi on n’avait pas jugé nécessaire d’y mettre son nom.

Johannes Dagnon :

Il est l’autre bras administratif du président en exercice. C’est lui qui porte la grande partie des réformes qui font la fierté du bilan élogieux du président.  Ajouté au fait qu’il est le cousin direct du président,  il est un des rares à tout sacrifier, à prier tous les dieux, pour que son frère revienne au pouvoir.  Pour un tel homme,  aucun sacrifice n’est de trop pour créer les conditions d’une belle victoire de son cousin.

Ce serait prétentieux de notre part de le classer parmi les personnes qui ont mouillé le maillot pour ce K.O. Il est la victoire.

La famille du président :

Derrière un grand homme dit-on, se cache une grande femme. Ce serait donc une insulte de dire que madame Claudine Talon a travaillé à la victoire de son cher époux.  C’est ‘’elle’’ le vrai président de la République. C’est elle qui inspire son époux dans tous ses choix. Elle en est l’instigatrice  de ceux qui ont milité pour son arrivée au pouvoir.  Qui mieux qu’elle donc, donnera tout pour que son mari n’échoue en rien !

C’est à peu près le même devoir et le même engagement du côté des enfants Lionel et Karelle. Ils étaient même de toute la campagne aux côtés de leur père, signe de l’union sacrée qui caractérise leur maison.

On n’avait jamais vu ça auparavant.  C’était simplement beau,  génial quand on sait que des menaces d’attentats pesaient sur leur père président durant la campagne.  Ils étaient à ses côtés comme l’arbre et son écorce.  Vous comprenez qu’on ne puisse pas citer leur nom parmi les acteurs de la victoire. Ils ont été cette victoire.

La garde rapprochée du président :

Bien qu’étant en arme, sous le drapeau comme agents en service, les éléments de la garde rapprochée du président Talon et leurs chefs,  ont fait bien au-delà de leur rôle classique.  Sur leur protégé, pesaient des menaces d’enfer.  La résistance qui savait ses chances grillées par le bilan du candidat Patrice Talon, n’avait d’yeux que sur un coup de force pour s’offrir l’entrée à la Marina. Donc tous les coups étaient permis.  Mais la garde républicaine a trouvé les moyens de sauver au péril de la vie de ses éléments, le candidat jusqu’à cette réélection par K.O. Il n’y a donc pas de manière pour les remercier que le merci de leur président.

Rachidi Gbadamassi :

Premier gros impact sur la politique nationale et de surcroît sur la réélection de son leader, le député de la 8ème circonscription électorale en dehors de son engagement politique aux côtés du duo, a joué le grand rôle de premier plan dans les dénonciations prémonitoires.

C’est lui qui a réussi à infiltrer le cœur de la résistance pour dire qu’il se prépare un grand coup contre notre pays.

Et tout ce qu’il a dit à sa dernière conférence de presse ont été vécu avec l’avantage que des solutions ont été apportées à temps. En tant que politique, et au vu de tout ce qu’il a fait à Parakou pour sécuriser le vote au profit de son leader, nous l’avions mis à la place des autres. Mais nos lecteurs insistent qu’il mérite plus. Qu’il mérite d’être levé au sommet du graal.  C’est lui qui a sauvé le Bénin quand les autres ennemis avaient choisi de prendre de l’argent pour vendre le pays. C’est donc justice rendue qu’on le ramène de nouveau aux côtés des géniteurs même de cette victoire historique.

Aboubakar Takou

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR