Le Béninois Libéré
Image default
Société

Drame à Toviklin/ Pour faute d’inattention: Un chasseur tombe l’arme à la main

Personne ne croirait que la séance de simulation allait se terminer ainsi. Assistant leur collègue chasseur qui organisait une cérémonie d’enterrement de sa maman, ils se sont livrés à un jeu de démonstration. Le drame s’est passé dans la commune de Toviklin dans le département du Couffo.

En effet,  au cours des séances de démonstrations de tires sacrés, le fusil de la victime a cessé de fonctionner puis, il est sorti du rang pour souffler dedans histoire de sortir la poudre à canon et d’en mettre de nouveau quand, soudain le fusil lâcha et le tua. « C’est vrai qu’il est mort par le tire de son fusil certes mais, cela n’a jamais été un concours de démonstration de pouvoirs mystiques de chasseurs », confie son frère aux confrères qui l’ont joint au téléphone.

A-t-il volontairement appuyé sur la gâchette ? Nul ne saurait le dire. Seulement une détonation a été entendue et il est décédé sur le coup.

Voilà comment une cérémonie de funérailles transformée en démonstration, a enregistré un autre mort.

Un fait qui prouve une fois encore, que la confiance n’exclut pas le contrôle.

H.E

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR