Image default
Culture

Distinctions des meilleures production cinématographiques en Afrique : ISMA toujours en tête

Pour le Fespaco d’Octobre 2021, neuf films des étudiants de l’Isma sont nominés. Il s’agit de Alchimie de Koffi Albéric Attadedji, chassé-croisé de Lica Marielie Dangnivo, Ewe Da de Dominique Akrota, Femme en couleur de Nancy Comlan et Joseph Avimadjè, Gbemin de Morel Zannou, Ibeji de Barnabas Udoh, Intraduisible décision de Flora Dongbehoundé, Italè de Zinhoué Fleur Hessou, Orisha de Adje Chabi Leila.

En ce qui concerne le festival, sur les neuf (9) films nominés, cinq (5) ont été réalisés par des étudiantes. Tous les nominés seront totalement pris en charge par le FESPACO pour leur séjour à Ouagadougou. Des Masters class seront également organisés à leur intention.

Tout ceci vient compléter la longue liste de distinctions déjà acquises. Primé « meilleure école africaine de cinéma » au FESPACO 2019, l’ISMA poursuit sa marche triomphale à travers l’Afrique en remportant au festival FICOMP du Congo en juin 2021, le prix Canal+ du meilleur documentaire, avec « MOTHER » de  Innocentia Alladagbé ; au festival du film des 18 montagnes de Man en Côte-d’Ivoire, fin août 2021, le Prix du meilleur court métrage documentaire, avec le film  FÂ SÔ, le choix du fâ de Géovania Attodjinou, le Prix Spécial pour la protection de l’environnement, avec le film ORISHA de madame Leila ADJE CHABI. Il est utile de préciser que pour les festivals du Congo et de la Côte d’Ivoire, trois étudiantes dont deux femmes journalistes ont levé haut l’étendard du Bénin en remportant les prix mis en compétition pour les meilleurs documentaires.

L’ISMA étend et féminise le métier de cinéaste au Bénin grâce à ses offres de Formation.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR