Benin Politique Société

Digitalisation de la communauté estudiantine du Bénin : Aurélie Zoumarou interconnecte les universités

La ministre du numérique et de la digitalisation Aurelie Adam Soulé Zoumarou et son homologue de l’enseignement supérieur et de la recherche Scientifique Eléonore Yayi Ladékan ont effectué hier, mercredi 16 et aujourd’hui jeudi 17 décembre 2020, une tournée de mise en service du Réseau béninois d’éducation et de recherche (RBER) dans plusieurs universités et écoles du Bénin.

Le Réseau béninois d’éducation et de recherche (RBER) est un outil numérique que met le ministère du numérique par le biais de son agence pour le développement du numérique (Adn) pour interconnecter les universités du Bénin et permettre à ces dernières de disposer d’une connexion fiable pour le partage et la diffusion du savoir. C’est par les sites de la faculté des sciences de la santé FSS de Cotonou et l’école nationale d’économie appliquée et de management (Eneam) que les deux ministres ont entamé cette tournée au cours de laquelle les deux ministres ont d’abord visité les installations qui rentrent dans l’usage de ce nouvel outil numérique qui est mis à la disposition des universités, puis échangé avec les bénéficiaires que sont les étudiants.

L’étape de la FSS

Après la visite des installations dans le cadre de cette interconnexion, les deux ministres ont rencontré les étudiants dans un des amphithéâtres de la faculté pour présenter aux étudiants le cadeau de fin d’année que leur offre le gouvernement. Au cours de rencontre les deux ministres ont expliqué aux étudiants les tenants et les aboutissants de ce projet qui est mis en place pour eux.

A ce propos, la ministre l’enseignement supérieur et de la recherche Scientifique Eléonore Yayi Ladékan et son homologue du numérique et de la digitalisation Aurelie Adam Soulé Zoumarou, assistées de plusieurs députés dont l’honorable Sèdami Médégan professeur à la Fss et Nouhoum Bida ancien étudiant de l’Eneam, ont montré aux étudiants le potentiel que leur offre le gouvernement. « Lorsqu’on a l’ambition comme le président de la république de faire du savoir la denrée la plus partagée dans un pays, parce que pour bâtir le capital humain, il ne faut pas lésiner sur les moyens pour apporter ce savoir… nous savons aujourd’hui que le monde dans lequel nous vivons, le savoir se trouve aussi ailleurs. On peut aller chercher et compléter ce que nous avons et c’est tous l’intérêt d’avoir le dispositif numérique qui permet de faire cela… à partir cet instant parce que les universités seront interconnectées, vous n’avez pas à vous déplacer d’ici vous pouvez utiliser le calculateur qui se trouve à Dangbo pour faire vos calculs introduire vos données obtenir votre résultat et continuer votre travail » a expliqué la ministre Aurélie Adam Soulé Zoumarou. Toute chose appuyée par son homologue de supérieur. Ainsi depuis leur école ou leur université, les étudiants peuvent avoir accès grâce à ce dispositif qui leur donne la connexion d’échanger avec leur camarades des autres universités du Bénin, d’échanger avec leurs professeurs, avec d’autres universités de la sous région d’Afrique et du monde. D’avoir avoir aux recherches aux documents à pratiquement tous ce qui participe de leur formation de manière illimitée. Cette interconnexion est une première phase qui prend en compte 10 universités et écoles publiques qui seront interconnecté. Ce sont  600 mégabits/s  qui sont dispatché dans ces universités et qui plus tard seront augmentés à 1gigabit/s et  élargie à aux universités privées du pays au cours de la seconde phase.

A l’Eneam deuxième étape de la journée,

 Les ministres et leurs délégations ont expliqué aux étudiants de l’école nationale d’économie appliquée et de management (Eneam) la même chose et ces dernières ont reçu la même ovation et le même intérêt de la part des étudiants qu’à la Fss. Avec cette interconnexion des universités et le haut débit qui leur est offert, c’est une  multitude d’opportunités que le gouvernement vient de mettre à la disposition des étudiants qui dorénavant n’ont plus à se casser la tête pour trouver le savoir comme par le passé

Arnaud KOUMONDJI

Articles Similaires

Présidentielle de 2021 : La Cour constitutionnelle valide l’utilité de la Lépi

Le Béninois Libéré

Rencontre Politique: Ce Que ” Les Démocrates” Et Aivo Se Sont Dit

Le Béninois Libéré

Condamnation pour publicité trompeuse : Spacetel Bénin sommé de payer 1.599.475.105 Fcfa au Trésor

Akkilou YACOUBOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.