Le Béninois Libéré
Image default
Politique Société

Désertions au sein de l’armée béninoise: Les clarifications du ministre de la défense nationale

 Depuis quelques temps, une série de désertions a été enregistrée dans l’armée béninoise. Le ministre de la défense nationale, Fortunet Alain Nouatin a apporté les clarifications nécessaires à propos de cette situation lors d’une émission bilan sur la chaîne nationale.

Les nombreuses désertions enregistrées dans l’armée béninoises sont dû à plusieurs raisons qui n’ont aucun rapport avec les attaques terroristes, a expliqué le ministre de la défense nationale, Fortunet Alain Nouatin.

 Une étude effectuée par la direction de l’organisation et du personnel de l’armée a révélé que les déserteurs sont pour la plupart en procédure disciplinaire. En effet, ces derniers font partir des recrues de 2009 à 2013. La majorité d’entre eux provient de 13 départements. Il s’agit d’un département fictif. <<Ces agents sont des recommandés qui n’ont pas la vocation de servir dans l’armée. Ils y sont par contrainte et ils commettent des actes d’indiscipline et tombent sur le coup du règlement>>, a expliqué le ministre chargé de la défense nationale.

Le lot des déserteurs  est composé de 12% de sous-officiers et 5% d’officiers. En ce qui les concerne, ce sont des agents qui ont bénéficié d’une bourse de l’armé pour faire des études universitaires poussées  dans des spécialités qui sont très recherchées à l’internationale. Ces domaines sont entre autres le génie informatique et la météorologie. <<N’ayant pas remplie les critères de mise à disponibilité ou de retraite anticipée, leur seule option pour satisfaire leur volonté d’une carrière internationale reste la désertion>>.

Brunelle TCHOBO

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR