Le Béninois Libéré
Image default
Société

Département du Zou: Les débits de boissons et lieux de plaisance non enregistrés dans le viseur du préfet

Les promoteurs de buvettes,  restaurants et  hôtels illicitement implantés dans le département du zou ont été mis en demeure par le préfet Firmin Kouton, qui les invite dans un bref délai à mettre leurs propriétés dans les normes en vigueur.

La chasse aux débits de boissons et tous lieux de divertissement informel installés dans le zou va démarrer sous peu. L’objectif de cette opération est d’assurer le respect rigoureux des principes d’implantation de ces lieux de détente en république du Bénin. Les promoteurs des hôtels, buvettes, et restaurants doivent se conformer aux règles d’ici le 15 avril prochain. Passé ce délai, les promoteurs peuvent retrouver fermé leur propriété.  Joint par téléphone par Frissons radio, le préfet du Zou explique « tout ceux qui ne remplissent pas les formalités doivent cesser. A défaut, nous allons procéder à leur  fermeture pure et simple». Afin d’éviter les désagréments que la fermeture de ces lieux pourraient causer pour les propriétaires, le préfet du zou souhaite que tous les concernés fassent de leur mieux pour se mettre jour.

Brunelle TCHOBO (stag)

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR