Le Béninois Libéré
Image default
Société

Définition de modes de gestion plus durable de la ressource : Vers une réorganisation du secteur de dragage et d’exploitation du sable

Les carrières de sable des communes d’Abomey-Calavi, Cotonou, Ouidah, Porto-Novo et Sèmè-Podji vont bientôt subir une réorganisation institutionnelle, technique et financière. Cette décision prise au conseil des ministres fait suite à une étude commanditée entre 2019 et 2020 ayant abouti à un constat d’insuffisance du cadre institutionnel dans le suivi de l’activité de dragage. Ce qui a posé la problématique d’une réorganisation subséquente de la filière.

En effet, malgré les mesures prises par le gouvernement, le secteur du dragage et d’exploitation de sable au Bénin est toujours source de plusieurs désagréments sanitaires, humains, environnementaux et même fiscale. Ce projet de réaménagement du secteur en cours vient à point nommé pour redresser la pente.  De ce faite, une redéfinition des modes de gestions plus durable de la ressource sera faite. Et un consortium de consultants a donc été identifié pour conduire les études prévues à cette fin.

La mise en œuvre de cette réorganisation institutionnelle de la filière d’exploitation de dragage de sable sera sous la supervision du ministre du Cadre de Vie et du Développement Durable. Les dysfonctionnements et atteintes graves à l’environnement, observés dans le secteur du sablonneux seront bientôt conjugués au passé.

Gloria AKOAKOU

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR