Image default
Politique

Découverte munitions de calibre 12 dans un minibus à Bantè: Les clarifications du Procureur METONOU

« Toute arme forgée contre toi sera sans effet. » Dit les saintes écritures dans le livre d’Esaie 54 : 17. C’est bien à ce passage biblique que corresponde la situation politique du Bénin à l’étape actuelle. Et pour cause, tous les différents complots contre le régime actuel échoue et ceci, grâce à la bénédiction de Dieu.

La dernière tentative des ennemis du Bénin est bien la découverte de soixante-dix mille (70 000) cartouches de calibre 12 dans un minibus dans la commune de Bantè. Selon la déclaration du procureur Mario Mètonou, les cartouches ont été découvertes suite à un accident de circulation d’un minibus qui transportait cette importante quantité de cartouches de calibre 12. «  Des quatre occupants du minibus, deux sont décédés sur le champ et un troisième, le conducteur, a succombé à ses blessures quelques instants plus tard à l’hôpital de zone de Savalou. La fouille du minibus a permis de découvrir qu’il transportait 56 sacs de jute imbibés d’huile rouge. 

Cependant, à l’ouverture des sacs, en lieu et place de l’huile rouge, il a été découvert des cartons de munitions de calibre 12 soigneusement emballés. » Peut-on lire dans la déclaration du Procureur. Selon les propos du procureur Mario Mètonou, il ressort des décompte que ce minibus transportait soixante-dix mille (70 000) cartouches de calibre 12. « Le seul rescapé de l’accident dit répondre au nom de KANKALALA Aziz, de nationalité togolaise, il réside à Aledjo au TOGO. De ses premières déclarations, il ressort qu’il a l’habitude d’aider le conducteur du minibus, également de nationalité togolaise à décharger ses marchandises. Cette fois-ci, il aurait été sollicité la veille aux environs de 20 HEURES à AORO, village situé sur l’axe routier Bassila – Bantè pour aider à décharger la cargaison à GOUKA et à Akpassi dans la commune de Bantè. » A déclaré Mario Mètonou face à la presse.

Comme quoi, les ennemis du Bénin sont toujours à pieds d’œuvre pour faire sombrer le développement du pays. Toutes chose que les Béninoises doivent dénoncer comme un seul homme afin d’empêcher les assaillants de dérouler leur plan machiavélique qui vise à faire chuter la courbe de  développement amorcé par le régime de la rupture depuis 5 ans. Cette découverte qui intervient quelques semaines après les actes de violence, d’attaque et d’agression qui ont été planifiés pour empêcher l’élection présidentielle du 11 avril 2021, vient renforcer une fois encore la position du gouvernement qui a opté pour la protection de ses citoyens afin de ne laisser nulle place aux ennemis du Bénin. A travers cette découverte, c’est un message fort que Dieu est en train de leur lancer afin qu’ils changent de voie au risque de répondre de leurs actes devant la justice.

Ange Aristide BYLL

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR