Image default
Politique

Découverte hier de 70 000 cartouches de calibres 12 à Gouka : La république doit redoubler de vigilance

J’avais dit ici même qu’il semblerait qu’un grand résistant a  été surpris du côté du Nigéria en train de négocier des armes de guerre pour perpétrer braquages et assassinats de personnalités de notre pays.

Des opposants réfugiés derrière leur clavier, m’avaient traité de tous les noms. C’est à peine s’ils ne m’avaient pas aussi traité de trafiquant d’armes.

Aujourd’hui, voilà qu’un simple accident de circulation qui a causé malheureusement, prions pour le repos de leur âme, des pertes en vies humaines,  a révélé que le minibus impliqué dans l’accident, n’était rien d’autre qu’un cargo transportant 70 mille minutions de calibres 12. C’est à dire, servant à tirer des armes de guerre.

Tout porte à croire que les armes elles, sont déjà sur place  et la cargaison surprise ne devrait servir qu’à ravitailler lesdites armes. La République est donc appelée à travailler à sécuriser les enfants de notre pays.

Nous ne sommes plus dans le cadre d’une petite tension post-électorale, mais dans une préparation de grande rébellion. La quantité de minutions surprises dans ce mini-bus impliqué dans cet accident de circulation, montre bien qu’il s’agit d’un grand ravitaillement.

Nos forces de l’ordre et de défense,  doivent ouvrir les yeux et dormir quand il le faut en crocodile, un œil toujours ouvert. L’heure est grave.

Selon les déclarations du procureur spécial de la Criet, Mario Métonou,  lesdites minutions étaient dissimulées, bien emballées dans des jutes imbibées d’huile rouge pour faire croire à un transport de marchandises.

Voilà que ladite cargaison est destinée à une zone où notre armée républicaine avait récemment essuyé des tirs d’assaillants déguisés en chasseurs.

La République doit prendre ses responsabilités.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR