Image default
Société

Découverte de 2,5 tonnes et de 780 kg de cocaïne au Bénin :LE DOSSIER BIENTOT ENTERRÉ : TOUT LE MONDE A DÉJÀ MANGÉ

( Tarraf Nasser par sa sœur Patricia, a mouillé tout le monde au profit de Philippe Assah son employé et lui-même)

Dans cette affaire de découverte de plus de 3 tonnes de cocaïne à Cotonou précisément à Akpakpa, c’est le président Talon seul qui aura été la victime. Lui que tout le monde, à commencer par ses irréductibles adversaires politiques, traitent d’être au cœur de ce trafic, juste parce que la quantité est industrielle.

Il aurait fallu que les poursuites aboutissent et, à défaut de mettre la main sur les deux gros cerveaux de l’affaire, Tarraf Nasser, sa sœur et surtout Philippe Assah, qu’ils soient lourdement condamnés  avec le fait que leur fuite, (refus de comparaître) complique davantage leur situation; pour permettre de situer les responsabilités.

Car, non seulement ils ont nargué la justice béninoise mais aussi ils comptent bien sur leur surface financière pour obtenir qu’on enterre à mille mètres sous terre, le dossier.

D’ailleurs, ce n’est pas anodin que la presse ne fasse plus cas de ce dossier. Patricia, la sœur du plus grand cerveau du dossier, Tarraf Nasser, est aussi sur pieds et distribue à tous les intervenants. 

Mais la mort de ce dossier soi-disant qu’il est aux mains de la justice pour voir rentrer Tarraf Nasser et son bras droit Philippe Assah, dans les semaines à venir, jettera un gros discrédit sur l’image de bâtisseur du président Talon.

L’autre victime de la situation, le vieux Jean Azar, mérite de rejoindre tranquillement sa famille, lui dont le crime a été de louer ses magasins à des criminels qui y ont entreposé une marchandise prohibée. 

L’affaire cache des dessous qu’on va révéler dans nos prochaines parutions.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR