Le Béninois Libéré
Image default
Société

Décourager les djihadistes et les mettre en déroute : LE BÉNIN VIENT D’INVENTER LA SOLUTION DE LA TETE DU PORC

Contrairement aux effets de peur de certaines autorités communales qui pensent que la menace djihadiste est encore dans nos murs, la situation est toute autre.

Il y a longtemps que ces mercenaires ont fui le territoire béninois. Le Bénin est trop compliqué pour eux. Car le génie béninois a trouvé une formule impeccable pour leur ôter le rêve du paradis à leurs martyrs.

Si c’est pour accéder au palais du prophète Mahomet (sws) qu’ils se donnent à ces missions bêtement suicidaires, il leur sera difficile d’accéder à ce paradis en étant enterrés avec une tête de porc, l’animal totem de la religion musulmane.

Ainsi, tous les combattants djihadistes tués au Bénin ont eu droit à une belle tête charnue de porc et deux pattes tenues dans chacune des mains du mort. A cela, on leur enfonce une queue de porc dans l’anus sans oublier qu’on prend un purgeoir pour leur enfoncer un litre de sang de porc dans la bouche.

On verra comment ils pourront toquer à la porte du prophète Mahomet avec ce trésor en main. Depuis, ils ont compris que les Béninois sont mauvais et ont fui cette terre de Vodoun et de diable selon eux.

Aboubakar Takou

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Le Béninois Libéré

GRATUIT
VOIR